Accueil / Actualités / Chargeurs / Decathlon automatise son site de Rouvignies aux côtés de TGW

Chargeurs

Decathlon automatise son site de Rouvignies aux côtés de TGW

11.07.2018 • 09h00
A_1

TGV/Decathlon

TGW a été chargé de la fourniture et l’installation d’un système mécanisé de stockage et de préparation des commandes sur le site de Rouvignies (59).

C’est dans le courant de l’été 2016 que Decathlon, entreprise conceptrice, productrice et distributrice de produits et de services relatifs à la pratique du sport, a conclu un accord avec le groupe TGW, fabricant et intégrateur de solutions intralogistiques automatisées, pour la fourniture et l’installation d’un système mécanisé de stockage et de préparation des commandes sur le site de Rouvignies près de Valenciennes (50).


Ce contrat reste à ce jour historique pour les deux sociétés puisqu’il représente le plus gros investissement en biens d’équipements logistiques de Décathlon et la plus importante commande jamais enregistrée pour TGW. Le système proposé par TGW actuellement en cours d’installation répondra aux objectifs de Decathlon qui sont d’accompagner la croissance de ses magasins et de son activité e-commerce en Europe, de baisser ses coûts logistiques pour ainsi baisser le prix de vente de ses produits, d’améliorer la qualité de vie au travail de ses coéquipiers et enfin d’apporter de nouveaux services logistiques à l’ensemble de ses partenaires.


Ce futur système automatisé qui sera mis en service en 2019 s’inscrit dans le nouveau schéma logistique des entrepôts CAC européens (Centre d’Approvisionnement Continental) consistant à les spécialiser par typologie de produits. Le site de Rouvignies, d’une surface totale de 75 000 m², est ouvert depuis fin 2013 et traite les flux de produits standards à destination d’un réseau de 25 entrepôts régionaux (CAR). Une fois terminé, il constituera l’une des plus innovantes plateformes logistiques mécanisées de Decathlon en Europe : un double projet ambitieux basé sur l’innovation et plaçant l’humain et le client au cœur de la transformation.

 

Mutation

À l’issue des trois phases du projet, l’entrepôt de Rouvignies disposera de 72 allées Miniloads Mustang de nouvelle génération pour le stockage de masse des colis, de 2 systèmes issus de la solution standard TGW FlashPick interconnectés comprenant 26 stations de travail en « Goods To Person » et 16 allées de navettes Stingray pour les process de préparation des commandes de détail, d’un buffer/séquenceur de colis basé sur un système à navettes Stingray et de 12 palettiseurs automatiques pour la constitution des palettes, le tout relié par environ douze kilomètres de convoyeurs KingDrive et pilotés par la suite logicielle iWACS de TGW. « Nous avons achevé la première phase de l’installation du site de Rouvignies », déclare David Bendien, directeur général du Hub sud-européen de TGW. « De plus, nous avons également conclu un contrat de maintenance en Full Service permettant à TGW d’assister sur site les équipes opérationnelles de Decathlon pour une durée de 10 ans. »

Le CAC de Rouvignies prépare la prochaine arrivée de la mécanisation sur son site, ainsi que le déploiement sur place de Highway, le nouveau système d’information commun à tous les services Decathlon. Pour y parvenir, la direction du CAC a fait le choix de mener la mutation et de conduire le changement avec la participation de tous les coéquipiers du site. « Le terme mutation suscitait à la fois beaucoup d’envie mais aussi quelques appréhensions lorsque nous avons évoqué le projet », reconnait Aurélien Bardet, directeur du CAC de Rouvignies. « Certains craignaient pour leur emploi, une dévalorisation de leur tâche car la mécanisation renvoie bien souvent à la robotisation. Sauf qu’ici ce sera le Robot au service de l’Homme et non l’inverse ! » Et Christophe Lafranche, chargé de la conception du schéma directeur de la transformation du réseau logistique de Décathlon, de renchérir : « Nous nous sommes dit que ce serait génial si dès le départ, nous pouvions impliquer les équipes de Rouvignies et les amener naturellement, elles-mêmes, à piloter le projet et à le mettre en œuvre. Lorsque l’on contribue à quelque chose, on a, à la fin, la fierté de se dire : C’est moi qui l’ai fait ! ».


Et c’est ainsi que 60 % des équipes CDI du site ont été impliquées dans le travail des différents groupes qui accompagnent la mise en place de la future mécanisation et du nouveau système d’information. L’enjeu est de réussir à passer à 100 %, afin d’impliquer chaque collaborateur. Ce contrat de mécanisation marque le début d’une collaboration des deux entreprises sur le long terme, qu’elles souhaitent pérenne et fructueuse, basée sur l’innovation partagée, la croissance maitrisée et la confiance dans les équipes qui les animent. C’est à ce titre qu’un accord de partenariat est en cours d’élaboration afin de sceller cette future union entre deux entreprises qui ont décidément beaucoup de choses à partager.

BUZZ LOG
“Les distributeurs ont pris conscience de l’ubiquité du consommateur. Néanmoins, les outils dont ils disposent ne sont pas toujours suffisamment aboutis pour servir la transparence des stocks répondant à la disponibilité d’un produit et à son allocation.”
— François Mondou, directeur général de SDZ ProcessRéa
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine