Accueil / Actualités / Éditeurs / LSDH fiabilise ses prévisions de vente avec DynaSys

Éditeurs

LSDH fiabilise ses prévisions de vente avec DynaSys

23.10.2015 • 13h50
|
A_1

Le groupe LSDH (Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel), spécialiste français de l’élaboration et du conditionnement de liquides alimentaires, va mettre en place la solution Demand Planning de l’éditeur de solutions Demand & Supply Chain Planning DynaSys pour accroître la précision de ses ventes.

LSDH signe un contrat avec DynaSys, division de QAD, pour développer la fiabilité de ses prévisions de ventes, accroitre la visibilité de la demande et améliorer la gestion détaillée des promotions. LSDH élabore, conditionne et commercialise une large gamme de liquides alimentaires du lait au jus de fruit, en passant par les produit infantiles, les soupes ou encore les boissons gazeuses. La forte croissance de l’entreprise combinée au nombre croissant de livraisons quotidiennes et ce, 6 jours sur 7, a convaincu le management de LSDH de remplacer ses développements spécifiques par la solution de DynaSys pour optimiser sa supply chain et notamment sa planification et ses prévisions de ventes.

« Nous souhaitons professionnaliser nos processus », déclare Christophe Bavais, directeur supply chain des deux sites de production de LSDH (Saint-Denis-de-l’Hôtel dans le Loiret et Varennes-sur-Fouzon dans l’Indre), qui détaille l’importance pour son groupe d’un changement de solution pour ses prévisions de ventes : « Les tableurs Excel que nous utilisons ne répondent plus à nos besoins et entravent la croissance de notre entreprise. Il faut que nous allions, encore et toujours plus loin dans notre créativité et notre réactivité pour répondre aux besoins de nos clients, grands noms de la distribution et de l’industrie agroalimentaire. » LSDH envisage, en fonction des résultats obtenues suite au déploiement de la solution de DynaSys, d’améliorer également la planification de ses ressources de production.

BUZZ LOG
“Les directions générales constatent parfois un accroissement de leurs charges logistiques mais ne mesurent pas forcément l’origine des coûts additionnels, souvent liés à une amélioration de la qualité de service. Les organisations supply chain modernes, pour être performantes, ont besoin d’investissements importants.”
— Jean-Michel Guarneri, président de l’Aslog
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine