Accueil / Actualités / Mobilités / Ovrsea s'engage pour réduire et compenser les émissions de CO2

Mobilités

Ovrsea s'engage pour réduire et compenser les émissions de CO2

30.10.2019 • 12h02
|
A_1

Ovrsea

Ovrsea souhaite rendre le transport plus responsable et devient le premier commissionnaire de transport digital européen à proposer la compensation carbone à ses clients grâce à un projet agro-forestier dans la région San Martin au Pérou, mené en partenariat avec l'entreprise sociale Pur Projet.

Face à un secteur du transport international de marchandises polluant, des initiatives se développent pour réduire les émissions de CO2. Ovrsea s'engage dans cette voie en devenant officiellement le premier commissionnaire de transport digital à proposer la compensation carbone à ses clients. Née en 2017, la start-up entend mettre la visibilité au service de l'efficacité énergétique. La plateforme Ovrsea se présente ainsi comme une solution d'optimisation de transport, grâce au suivi des marchandises en temps réel, conduisant à plus de prédictibilité, moins de stocks de sécurité et la possibilité dans certains cas de substituer le transport maritime à l’aérien (qui génère dix fois plus de CO₂).

 

Un partenariat avec Pur Projet

Ovrsea propose en outre depuis le 1er octobre à ses clients de compenser l'empreinte carbone de leurs flux logistiques en contrebalançant leurs émissions de CO₂ par le financement de projets de réduction d'autres émissions ou de séquestration de carbone. Une démarche rendue possible grâce à un partenariat avec l'entreprise sociale Pur Projet, dont la mission consiste à développer des projets regénérant et préservant les écosystèmes en partenariat avec les communautés locales.

 

Le commissionnaire de transport digital invite ainsi ses clients à contribuer au projet agro-forestier de San Martin, une région du Pérou particulièrement touchée par la déforestation. Certifié selon les standards reconnus internationalement, ce projet consiste à régénérer les écosystèmes dégradés à travers des activités incluant de la reforestation et le développement de systèmes agroforestiers, à sécuriser les services écosystémiques rendus et promouvoir la gestion durable et communautaire de la forêt et du territoire ou encore à restaurer les terres dégradées et à générer des sources additionnelles de revenus grâce à l’installation de parcelles de cacao combiné avec d’autres cultures locales en systèmes agro-forestiers avec les producteurs locaux. Concrètement, les clients Ovrsea y participant verront le calcul de leurs émissions, effectué grâce à la méthode Ecotransit, pour parvenir à un reporting mensuel afin d'acheter des équivalences carbone correspondant au CO2 séquestré dans la forêt de San Martin. « Nous souhaitons proposer des solutions innovantes à nos clients pour contribuer ensemble à un environnement plus durable. Il est néanmoins important de rappeler que la compensation n’est rien sans la réduction carbone : c’est à chacun de réfléchir aux solutions existantes pour limiter au maximum ses émissions », conclut Ovrsea.

BUZZ LOG
“On entend de plus en plus parler d’achat responsable et on nous demande de nous justifier sur l’aspect développement durable de nos solutions. Chacun de nos emballages est aujourd’hui considéré sous l’aspect environnemental.”
— Gérard Mathieu, directeur marketing et innovation - Smurfit Kappa
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine