Accueil / Actualités / Entrepôts / MiR lance un nouveau robot mobile, le MiR 250

Entrepôts

MiR lance un nouveau robot mobile, le MiR 250

10.03.2020 • 17h21
|
A_1

MiR

Dévoilé à l'occasion du salon Modex à Atlanta, le nouveau robot de MiR vise les secteurs de l'industrie, de la logistique et de la pharmaceutique.

Chaque année, le fabricant danois de robots mobiles collaboratifs MiR lance un nouveau modèle afin d'élargir sa gamme de solutions automatisées. Et pour 2020, c'est le MiR 250 qui vient d'être dévoilé à l'occasion du salon Modex d'Atlanta. Ce nouveau robot, dédié à l'industrie, la logistique et les soins de santé, peut se déplacer à une vitesse de 7,2 km/h dans des espaces restreints. « Dans l’industrie, bon nombre de sites se caractérisent par des espaces très réduits. La tendance consiste à déployer des robots mobiles dans les environnements existants. Nous observons que l’industrie est très demandeuse de robots capables de se déplacer sous des objets, dans des espaces restreints et de petits ascenseurs mais aussi de prendre des virages rapidement », explique Thomas Visti, CEO de MiR.

 

À cette conception plus compacte, le nouveau MiR250 ajoute de meilleures performances, pouvant être rechargé deux fois plus rapidement que d’autres petits robots mobiles du constructeur en offrant trois heures de fonctionnement supplémentaires par jour. MiR a également remplacé un certain nombre de composants pour offrir une durée de vie plus longue au robot. « Sur le marché de l’automatisation de la logistique, il existe très peu de robots de petite taille à la structure assez solide pour répondre aux exigences de robustesse dans les environnements industriels. En tant que fournisseur de robots, nous avons réussi à nous positionner de manière inédite pour ce segment », estime Thomas Visti. MiR propose notamment un monte-module standard baptisé MiR250 Shelf Carrier, pouvant être installé sur le MiR250 pour collecter et livrer des rayonnages.

BUZZ LOG
“Ce que demandent les logisticiens à la géolocalisation, c’est de pouvoir réaliser un audit éphémère de leurs flux stratégiques”
— Loïc de Kerhor, directeur général d’Arenzi
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine