Accueil / Actualités / Immobilier / Le marché de l'immobilier en hausse de 35% au 3e trimestre selon EOL

Immobilier

Le marché de l'immobilier en hausse de 35% au 3e trimestre selon EOL

15.11.2021 • 11h10
|
A_1

EOL

Le marché de l'immobilier logistique enregistre une forte progression au troisième trimestre 2021. L'expert en immobilier EOL annonce une belle année pour le secteur de la logistique en France, avec une région Hauts-de-France qui bat des records.

D'après la société de conseil en immobilier d'entreprise EOL, le marché de l'immobilier logistique est en forme malgré la crise sanitaire avec une hausse importante de 35 % au troisième trimestre 2021. Le tout dans un contexte de raréfaction des terrains dédiés à la logistique. EOL indique qu'en France, il n'y a plus de terrain de plus de 5 hectares disponibles au niveau des principaux pôles du secteur, ce qui a induit une augmentation des prix (multipliés par trois à certains endroits) et une hausse des coûts de construction de près de 10 %. Au niveau des tendances, EOL observe un retour aux opérations portants sur les très grandes surfaces de 50 000 m ² et plus. Plus de 65 % des acteurs de ces transactions sont des prestataires logistiques.


Des prévisionnels dépassés dans toutes les régions françaises

Pour toutes les régions, le marché affiche des résultats qui dépassent les prévisions. La région des Hauts-de-France bat un record historique avec 880 000 m² de surfaces placées (un tiers du marché français) pour seulement 25 transactions en neuf mois, dont deux opérations de plus de 100 000 m² pour le compte de Seb et La Redoute. « Nous estimons que la logistique aura créé dans cette région plus de 2500 emplois au cours des neuf premiers mois et généré un investissement privé de plus 500 millions d'euros », souligne Laurent Sabatucci, directeur associé et fondateur d'EOL. La société de conseil en immobilier d'entreprise a, pour sa part, effectué 93 transactions sur les trois derniers trimestres, soit 2 479 000 m² de surfaces placées, l'opération la plus importante ayant été celle de Cambrai (59) pour La Redoute sur plus de 110 000 m².


Le marché de la région Rhône-Alpes/Lyon lui connait une très forte tension sur l'offre. Quant à la région Bouches-du-Rhône/Marseille, elle rebondit et présente des loyers en hausse. L'activité de la région Centre-Val-de-Loire/Orléans demeure de son côté très soutenue, à tel point que cette zone est devenue plus importante que Marseille ou Lyon. En Nouvelle-Aquitaine/Bordeaux, le marché de l'immobilier logistique est sous tension avec très peu d'offres disponibles. Enfin la région Occitanie/Toulouse accuse un manque d'offres, ce qui entraîne une marginalisation de ce marché.

 

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine