Accueil / Dossiers / Transversal / Automatisation des référentiels produits et partenaires : vers une réduction des risques et des litiges

Transversal

Automatisation des référentiels produits et partenaires : vers une réduction des risques et des litiges

13.04.2016 • 17h35
|
par Matthew PERGET
D_2

2. Automatisation des ordres : Vers une harmonisation des échanges entre partenaires

L’automatisation des ordres et de la gestion des référentiels, outre son apport sur le plan législatif, permet aussi d’améliorer la qualité des échanges entre industriels et distributeurs. Elles fluidifie la communication entre les acteurs de la chaîne logistique et réduit ainsi les litiges.

Jean-Jacques Ribo, consultant Europe pour le secteur distribution chez Teradata, éditeur de logiciels informatiques spécialisé dans les applications analytiques et les entrepôts de données, prend l’exemple des mécanismes de promotions en magasin, l’une des principales sources de litiges entre industriels et distributeurs, pour illustrer l’intérêt d’une synchronisation des données maîtrisée : « La part du chiffre d’affaires des promotions va grandissant dans le chiffre d’affaires des distributeurs. Il est de plus en plus important pour eux, en particulier pour ceux possédant de grands réseaux de magasins, de se positionner le mieux possible de façon à déterminer, magasin par magasin et produit par produit, leurs prévisions de ventes et leurs approvisionnements. L’impact d’une promotion 1 acheté – 1 gratuit diffère bien sûr d’une promotion de type 10 % remboursés en cagnottage *. »

 

L'importance de la précision des informations

Dans une logique de développement des drives, des catalogues électroniques et des livraisons à domicile, de morcellement des sites de stockage et de réception, la qualité de l’approvisionnement des distributeurs est directement liée à la précision des informations communiquées et à leur mise à jour constante. Il en est de même pour l’efficience des promotions, car un simple choix marketing peut bouleverser l’ensemble de la chaîne logistique. Une promotion peut faire varier le prix d’un produit, son poids, son emballage, sa mise en rayon, son étiquetage… L’automatisation des référentiels produits, incluant les mécaniques promotionnelles avec des critères précis tels que le changement de conditionnement et la variation du prix du bien, permet de répondre efficacement à ces contraintes d’avitaillement et de fluctuation des caractéristiques produits. « Il y a un intérêt majeur de mettre à jour, de maintenir la réalité des différentes mécaniques promotionnelles qui sont appliquées dans les catalogues et les magasins, de suivre de très près les liens entre produits permanents et produits promotion, poursuit Jean-Jacques Ribo. De la même façon, il est important de bien identifier le type de packaging que l’on va utiliser pour tel magasin, sachant que tous ne vont pas être livrés de la même façon. Il est nécessaire, lors du calcul d’un besoin en termes de couverture de ventes pour une période de promotion, d’avoir ces informations pour estimer les ventes et être capable de cadencer les livraisons en tenant compte de la capacité des magasins à stocker. » Aujourd’hui, les erreurs prévisionnelles engendrant des ruptures de stocks ou des livraisons erronées sont à la baisse, d’une part grâce à une performance de calcul accrue et une offre logicielle capable de répondre à ces contraintes multiples, mais surtout du fait de l’expérience croissante des équipes d’analystes engagées tant chez les industriels que chez les distributeurs.

E_1
* Définition du cagnottage

« Le cagnottage est une technique de fidélisation par laquelle les distributeurs proposent pour l’achat de certains produits “des réductions” dont le montant est reporté sur une cagnotte liée à une carte de fidélité ou une carte de paiement privative. Les clients sont généralement libres du moment où ils peuvent utiliser leur cagnotte pour payer la totalité ou une partie du montant de leurs achats lors du passage en caisse. »

Source : Bertrand Bathelot, definitions-marketing.com

BUZZ LOG
“Il y a un coût à maintenir vivantes des solutions de continuité, mais c’est un point fondamental pour que les plans soient efficaces. La résilience est un choix.”
— Antoine Millot, conseiller en risques d’entreprise chez FM Global Europe du Sud
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine