Accueil / Reportages / eCommerce / Amazon inaugure un entrepôt robotisé sur quatre niveaux à Metz

eCommerce

Amazon inaugure un entrepôt robotisé sur quatre niveaux à Metz

24.09.2021 • 12h05
|
par Emilien VILLEROY
Rimg0

Voxlog

RTimg0
Rimg1
Le système robotisé
RTimg1
Rimg2
Un des trois étages dédiés à la robotique
RTimg2
Rimg3
La zone de colisage multi-article avant expédition
RTimg3
Rimg4
Le rez-de-chaussée, fortement mécanisé
RTimg4
Rimg5
Un poste de travail goods-to-person
RTimg5
Rimg6
Inauguration du site, le 23 septembre 2021
RTimg6
Lancé en août, le huitième centre de distribution d’Amazon, situé sur la commune d’Augny (57), était inauguré le 23 septembre 2021. Un site robotisé, construit sur l’ancienne base aérienne de Frescaty, qui affiche pas moins de 182 000 m² de surface totale sur quatre niveaux, en faisant la plus grande plateforme d’Amazon en France.

Et un de plus : le huitième centre de distribution d’Amazon sur le territoire français a été inauguré le 23 septembre 2021, portant à 33 le nombre d’implantations du géant américain du e-commerce dans l’Hexagone. Ce nouvel entrepôt se situe à proximité de Metz, dans la commune d’Augny (57), sur un foncier de l’ancienne base aérienne de Frescaty. Un foncier dont l'Eurométropole de Metz avait hérité il y a quelques années, alors que l’abandon de la base avait entrainé la suppression de 4 000 postes dans la région. C’est en novembre 2017 que l’idée d’une implantation d’un centre de distribution d’Amazon est lancée, avec l’objectif de réhabiliter cette friche, dans un contexte de désindustrialisation forte de la région depuis plusieurs décennies. « En France, près de 70 % de nos sites sont issus des friches industrielles ou de bureaux non utilisés. C’est un des engagements d’Amazon, et nous avons travaillé cette réhabilitation à Metz avec l’aide Argan et de Virtuo », explique Ronan Bolé, président d’Amazon France Logistique. Les deux entreprises immobilières restent d’ailleurs propriétaires du bâtiment, Amazon ayant signé un bail locatif long terme. La construction du site a été assurée par GSE, pour un coût total d’investissement de 200 millions d’euros. L’e-commerçant marque ainsi un peu plus son positionnement dans la région, avec déjà deux centres de livraison à Strasbourg et à Woippy (57) ainsi qu’une agence complémentaire qui ouvrira prochainement à Belfort. Une aubaine pour les acteurs locaux qui soutenaient le projet depuis plusieurs années. « Avec l’arrivée d’Amazon, nous démontrons que nous sommes un pôle économique avec une attractivité forte. L’arrivée d’une grande entreprise internationale met un phare sur notre métropole et attirera sans doute d’autres entreprises. Cela constitue certes un bonus au niveau de la taxe foncière, mais permet aussi un rayonnement de notre territoire, avec un développement économique et de l’emploi », note François Henrion, maire d’Augny. Même son de cloche, côté régional : « Notre région est en train de se transformer, et il ne faut pas craindre l’implantation de la logistique. Nous devons valoriser notre proximité avec des grands axes routiers, ferrés et aéroportuaires. Évidemment, il faut insister sur les aspects de RSE, mais la réglementation et l’État imposent des directions permettant un accompagnement de projets volontaires et responsables », juge Jean Rottner, président du conseil régional du Grand Est.

 

Quatre niveaux, dont trois automatisés

Le bâtiment construit est un entrepôt se déployant sur quatre niveaux, avec une activité de réception et d’expédition classique au rez-de-chaussée, fortement mécanisée, et trois étages dédiés à la préparation de commande goods-to-person robotisée, tous identiques et affichant des hauteurs réduites de moins de cinq mètres. C’est le second site automatisé de ce type en France chez l’e-commerçant. « Metz-Frescaty est le nec plus ultra de ce que nous pouvons lancer chez Amazon dans le monde », résume Frédéric Duval, directeur général d’Amazon France. Occupant un espace au sol de 50 000 m², sa surface totale est ainsi portée à 182 000 m², ce qui en fait la plus grande plateforme logistique d’Amazon en France. « Au total, ce sont 3 000 robots que nous avons déployés sur le site, et qui vont offrir à nos collaborateurs des conditions de travail améliorées », explique Ronan Bolé. Concrètement, les produits arrivent en réception par des quais au rez-de-chaussée, avec des systèmes de convoyage qui vont directement à l’intérieur des camions. Les bacs récupérés vont ensuite être intégrés dans les étages par les équipes à des postes de travail goods-to-man, avec un système de robots (développés par Amazon Robotics) qui déplacent des étagères avec différents emplacements pour une variété de produits. Fonctionnant avec un système dit chaotique, les étagères sont rangées de sorte que les produits les plus demandés soient au plus près des postes de travail. Pour les aider dans les prélèvements, les opérateurs ont des systèmes put-to-light. Une fois les produits pickés pour une commande et placés dans un nouveau bac plastique, ceux-ci redescendent au rez-de-chaussée, toujours via un réseau de convoyeurs (de marque Vanderlande), pour atteindre deux zones distinctes d’expédition. Une première est dédiée à l’envoi de commandes à produit unique, que des opérateurs vont placer simplement dans différents formats de carton. Le système informatique, selon les dimensions du produit, conseille à l’employé l’emballage le plus adapté, afin de limiter le vide. Une seconde zone est dédiée aux commandes multiproduits, où le colisage se fait en deux étapes : des opérateurs prend les éléments de la commande et les placent dans une armoire pour réaliser la consolidation. Quand tous les éléments ont été ramassés, un autre opérateur, de l’autre côté de l’armoire, récupère tous les produits, et s’occupe du colisage, avec là encore un format d’emballage défini par le WMS. Les produits partent ensuite vers les clients, avec parfois un passage par les agences dédiées au dernier kilomètre d’Amazon.

 

1 000 embauches prévues d’ici trois ans

En action depuis août 2021, Amazon a déjà effectué une grande partie de ses recrutements sur le site, mais va les poursuivre dans un futur proche : « Nous affichons désormais 14 500 CDI en France : 500 ont déjà trouvé leur place sur le site de Metz, et nous y créeron un total de 1 000 CDI dans les trois années à venir », déclare Frédéric Duval. Parmi les 300 agents logistiques recrutés, la moitié était en situation de chômage de longue durée depuis plus d’un an. De plus, avec un site prêt juste à temps pour les pics d’activité de fin d’année, Amazon va également s’appuyer sur le travail temporaire pour renforcer ses équipes. Cette année encore, l'e-commerçant a annoncé le recrutement de 12 000 emplois saisonniers. Du côté de Metz-Frescaty, environ 3 000 personnes devraient travailler sur le site sur la période novembre-décembre. « Amazon sera le plus important créateur d’emplois dans la région depuis PSA il y a 50 ans, cette inauguration est le premier acte véritable de reconversion de la base militaire. Les opérations logistiques visent un marché beaucoup plus vaste que le bassin d’emploi, ils créent de la richesse et de la valeur ajoutée. Cela conforte la position industrielle et logistique de Metz », déclare François Grosdidier, président de l’Eurométropole de Metz. Et les projets autour du site vont continuer, avec la mise en place de panneaux photovoltaïque sur le site de Metz-Frescaty, qui s’étendront sur l’ensemble de la surface utile du toit. « Nous sommes en discussion avec Argan et Virtuo pour mener ce projet en 2022 », déclare Ronan Bolé. Autre axe de travail : le transport vert, avec des initiatives lancées prochainement sur le site proche de Metz-Woippy, dédié au dernier kilomètre, afin de proposer des livraisons urbaines zéro émission sur le centre-ville de Metz, à pied, à vélo-cargo ou avec des véhicules électriques.

 

Découvrez le site d'Amazon à Metz en images :

Le site Amazon de Metz-Frescaty en chiffres :

■ 50 000 m² de surface au sol ;


■ 182 000 m² de surface totale sur quatre niveaux ;


■ 3 000 robots pour la préparation goods-to-man ;


■ 500 CDI, 1 000 d'ici à trois ans.

Centre de distribution Amazon Metz-Frescaty
Agrandir le plan
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine