Accueil / Actualités / Mobilités / Yara et Kongsberg s'allient pour construire le premier porte-conteneurs autonome et zéro émission du monde

Mobilités

Yara et Kongsberg s'allient pour construire le premier porte-conteneurs autonome et zéro émission du monde

18.05.2017 • 09h15
|

« Yara Birkeland » sera le premier porte-conteneurs entièrement électrique et autonome avec zéro émission au monde. Il commencera ses premières opérations en milieu d’année 2018 en envoyant des produits depuis la centrale de production Yara à Porsgrunn vers Brevik et Larvik en Norvège.

« Chaque jour, plus de 100 voyages par camion diesel sont nécessaires pour transporter les produits de l'usine Porsgrunn de Yara vers les ports de Brevik et Larvik où nous expédions nos produits aux clients du monde entier. Avec ce nouveau navire alimenté par batterie, nous bougeons le transport de la route vers la mer. Nous réduisons ainsi les émissions de bruit et de poussière, améliorons la sécurité des routes locales et réduisons les émissions de NOx et de CO2 », explique Svein Tore Holsether, président et chef de la direction de Yara, une entreprise norvégienne spécialisée dans la vente d'engrais. Exit les gaz polluants, le « Yara Birkeland », nommé d’après le célèbre scientifique et innovateur Kristian Birkeland, sera le premier porte-conteneurs autonome entièrement électrique au monde.  

 

Yara entend créer son navire révolutionnaire avec l'aide d'une autre entreprise norvégienne: Kongsberg. Spécialisée dans la technologie maritime, les systèmes de contrôle et de surveillance de Kongsberg  sont déjà capables de fournir une technologie permettant de procéder à des opérations télécommandées et sans équipage. « Yara Birkeland » bénéficiera des compétences et des innovations développées par Kongsberg à travers l'installation de capteurs, qui lui permettront de reconnaître les autres navires, et de systèmes électriques de commande, de batterie et de propulsion. 

 

Yara Birkeland fonctionnera d'abord en tant que navire avec équipage, passant aux opérations télécommandées en 2019 et devrait être capable d'effectuer des opérations totalement autonomes à partir de 2020. 

 

Changer les règles du transport maritime

Le nouveau navire à émission nul entend changer les règles du jeu dans le domaine du transport maritime mondial, notamment en contribuant à atteindre les objectifs de développement durable de l'ONU. « Yara Birkeland » a ainsi pour ambition de s'imposer comme une référence dans le domaine des expéditions plus efficaces et respectueuses de l'environnement. 

 

« En bougeant le transport par conteneurs de la terre à la mer, Yara Birkeland marque le début d'une contribution majeure à la réalisation des objectifs nationaux et internationaux en matière d'impact environnemental. Ce nouveau concept est également un pas en avant vers l'augmentation du transport maritime en général » , conclut Geir Håøy, président directeur général de Kongsberg.

 

BUZZ LOG
“Nous sommes persuadés que dans quelques années, la logique de remettre des produits invendus dans l’économie sera devenue la norme.”
— Pierre-Yves Pasquier, co-fondateur de Comerso
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine