Accueil / Actualités / Entrepôts / Entrepôts : volumes en baisse et investissements records selon Cushman & Wakefield

Entrepôts

Entrepôts : volumes en baisse et investissements records selon Cushman & Wakefield

31.07.2017 • 11h45
|

Dans sa dernière étude sur le marché des entrepôts en France à la mi-2017, le spécialiste de l'immobilier d'entreprise Cushman & Wakefield analyse la baisse des demandes (1,3 million de m² contre 1,7 million en 2016 à la même date) comme un « retour à la normale. »

C'est un recul de 26 % à prendre avec des pincettes : la demande d'entrepôts logistiques en France marque un vrai ralentissement à la mi-2017 selon le rapport de Cushman & Wakefield. Après des années fastes en 2015 et 2016 (respectivement 1,4 et 1,7 million de m² au premier semestre), 2017 fait figure de retour à la normale, plus proche des chiffres de la période 2011-2014, avec 1,3 million de m² de demande placée. Selon Cushman & Wakefield, ce chiffre attendra 2,5 millions d'ici la fin de l'année. Pour l'heure, les surfaces concernées se concentrent principalement sur la dorsale Nord-Sud (70 %), dont plus de la moitié sur cet axe en Île-de-France. L'activité s'est également recentrée sur les formats d'entrepôts entre 10 000 et 30 000 m², qui représentent 54 % des volumes traités. Si les résultats des opérations dites XXL (plus de 60 000 m²) restent au-dessus de la moyenne de ces dernières (14 % contre 9 % sur les dix dernières années), ceux-ci risquent d'être tempérés dans la seconde moitié de l'année puisque la plupart des logisticiens sont à l'œuvre sur des projets moins étendus.

 

Les surfaces libres atteignent elles 2,9 millions de m² soit une augmentation de 11 % depuis décembre dernier. Plus de la moitié de ces surfaces sont situées en Île-de-France. Pour Cushman & Wakefield, ces espaces vacants s'expliquent par la libération de surfaces jugées obsolètes qui s'ajoutent à des espaces de seconde main déjà nombreux. Niveau loyers, peu de variations, avec une fourchette allant de 44 € le m² par an à Marseille et Lille à 55 € le m² par an en Ile-de-France. Seuls ceux de la zone Lyonnaise augmentent légèrement (47 €).

 

Vers un investissement record pour 2017

Du côté des investissements, les résultats sont beaucoup plus impressionnants, avec un montant investi dans la logistique de 2,2 milliards d'euros au 1er semestre, soit déjà plus que le total annuel de 2015 ou 2016 ! Cushman & Wakefield explique ces chiffres vertigineux par le rachat du portefeuille européen de Logicor, détenu par Blackstone, par la China Investment Corp pour un montant de 13 milliards d’euros, dont un peu plus de 1,6 milliard pour la France. Une transaction inédite mais ponctuelle : le reste des acquisitions de la période est même en légère diminution (550 millions d'euros, contre 600 millions en 2016) « Au-delà de son caractère emblématique, cette acquisition par CIC illustre la très forte attractivité du segment logistique. L’essor du e-commerce, la sophistication de la supply chain ouvrent des perspectives intéressantes sur cette classe d’actifs logistiques, autrefois chasse gardée d’une poignée d’investisseurs. La partie se joue en France comme au niveau européen avec une attention toute particulière des acteurs non-européens. Ce n’est là que le début d’une nouvelle vague d’investissement », détaille Magali Marton, directrice des études chez Cushman & Wakefield.

BUZZ LOG
“L’impression 3D amorce une nouvelle révolution industrielle qui impacte directement les process, la supply chain et les mentalités.”
— Vincent Rey, consultant chef de projet impression 3D chez Scalian
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine