Accueil / Actualités / Prestataires / Dachser fête les dix ans de son « supply pipeline » pour le DIY

Prestataires

Dachser fête les dix ans de son « supply pipeline » pour le DIY

04.12.2017 • 10h20
|
A_1

La solution du prestataire de transport et logistique dédiée à l’industrie du bricolage, du jardinage et de l’aménagement de la maison veut accompagner de plus en plus de professionnels à l’international.

Le « supply pipeline » créé en 2007 par le logisticien allemand représente l’ensemble des services transport et logistiques que le réseau du logisticien propose à l’international pour le service du DIY (Do It Yourself ou le "à faire soi-même"). « La totalité des processus est modélisable depuis l’approvisionnement des produits jusqu’au merchandising en magasin qui peut être réalisé par nos équipes », explique Boris Pierre, business development manager DIY-logistics pour la France. Ce « guichet unique » comporte les WMS et TMS développés par les 600 informaticiens en Allemagne et les 80 en France de la société et pèse 400 millions d’euros dans le groupe international (5,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires). 

 

Avec Leroy-Merlin ou encore Mr Bricolage dans son portefeuille de 200 clients, Dachser se veut le seul acteur assurant la globalité de la supply chain en DIY. Une qualité que Boris Pierre juge essentielle à l’heure de la croissance du e-commerce (3% des ventes dans la filière en France), de la transformation d’une logique de produits à une logique de services et au défi sous la pression de la forte saisonnalité (jusqu’à 70% du chiffre d’affaires entre janvier et mai), et de la forte hétérogénéité des produits avec plus de 100 000 références. « 83% de nos clients sont en EDI ce qui permet une supply chain de qualité », souligne Boris Pierre. Le principal défi à venir ? « Accompagner davantage encore nos clients à l’étranger car nous disposons des connaissances de marché sur les 14 pays européens où nous sommes présents. »

BUZZ LOG
“Nombre d’études mettent en avant le fait que parmi les enfants qui naissent à l’heure actuelle, 75 % d’entre eux feront un métier qui n’existe pas aujourd’hui. Il y a donc un champ à inventer en supply chain.”
— Stéphanie Nadjarian, Senior Partner du cabinet de conseil Kea & Partners
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine