Accueil / Reportages / Prestataires / FM Logistic : l'automatisation au service de l'entrepôt du futur

Prestataires

FM Logistic : l'automatisation au service de l'entrepôt du futur

10.03.2016 • 10h30
|
par Laurène MATZEU DE VIALAR
Rimg0 RTimg0
Rimg1 RTimg1
Rimg2 RTimg2
Rimg3 RTimg3
Rimg4 RTimg4
Rimg5 RTimg5
Rimg6 RTimg6
Fort de la récente création de son propre département Automatisation et d'une collaboration sans faille avec de fidèles clients et partenaires, FM Logistic imagine l'entrepôt du futur. Quelques-uns de ses sites pilotes disposent d'ores et déjà d'innovations exclusives. Retour sur ces solutions inédites.

À quelques kilomètres de Dijon (21), sur la plateforme monoclient de Fauverney, FM Logistic, le géant Unilever et le transporteur Martelet travaillent de concert. Leur objectif ? Placer l'innovation au cœur de process compétitifs, agiles et durables. « Nous attendons de nos partenaires qu'ils investissent dans des outils adaptés et compétitifs. Pour être efficace, la supply chain doit être le fruit de réflexion et d'échanges. Avec FM Logistic, qui est à la fois proactif, force de proposition et à l'écoute, nous travaillons conjointement, et de façon permanente, à la mise en place et à l'amélioration continue des projets », indique Danièle Oulé, directrice logistique Unilever, France et Benelux. C'est ainsi que les trois acteurs de la supply chain, ont équipé en autodocks (dès septembre 2015) les quais du site de Fauverney, ceux de l'usine voisine d'Unilever et les remorques du transporteur Martelet. Bénéficiant d'un perron avec un niveleur et des butoirs de quai, l'autodock permet un chargement et un déchargement automatisé et plus rapide, le chariot étant équipé d'un scanner embarqué identifiant immédiatement la palette et son emplacement dédié. Désormais, chacune des opérations dure entre 2 et 3 minutes, optimisant, depuis 6 mois, le transit de 15 à 18 navettes sur le site de Fauverney avec des phases de chargement/déchargement jusqu'à 6 fois plus rapides que traditionnellement.

 

Productivité et réduction des TMS au rendez-vous

Nouveaux partenaires, nouvelles innovations. Sur le site pilote du groupe, d'autres outils ont été développés, pour le copacking et le conditionnement cette fois-ci. En premier lieu, le robot cartésien, imaginé en collaboration étroite avec l'intégrateur local, Automat System. Ce dernier permet une dépallétisation automatique de toutes les configurations de couche, se règle automatiquement et atteint une cadence de 16 tonnes par heure, pour une augmentation de 25 % de la productivité et une restriction significative de la pénibilité sur site. Vient ensuite, dans la continuité de la ligne, le module de découpe de caisse, développé par le département automatisation de FM Logistic et l'expert en intégration de lignes robotisés, Axys Robotique. Ce nouveau module adapté aux différents niveaux d'épaisseur, de formats et de qualités de carton, apporte un gain de productivité de 5 à 10 % et une réduction notable de la pénibilité pour les opérateurs dédiés. Enfin, les équipes FM ont également travaillé à la création d'un îlot centralisé de cerclage automatique, composé de deux cercleuses automatiques à aiguilles, détectant les dimensions des supports palettes ainsi qu'à l'installation de bras robotisés de la société Universal Robot et au développement d'un module équipé d'outils de préhension associé, permettant la prise en charge de petites tâches à faible valeur ajoutée.

 

D'autres innovations dédiées à l'automatisation, tels que les AGV viendront prochainement s'installer sur les sites du groupe. Et pour que l'entrepôt du futur soit optimal, FM Logistic mise aussi sur la sécurité et l'environnement. Affaire à suivre...

Zone d'Activités Économiques La Boulouze
Agrandir le plan
BUZZ LOG
“Ubérisation, désintermédiation… Les industriels doivent faire muter cet avantage compétitif qu’est leur supply chain”
— Jean-Michel Goiran, direction des partenariats industriels du CEA-Tech
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine