Accueil / Actualités / Mobilités / Maersk poursuit son parcours numérique avec Riverbed Technology

Mobilités

Maersk poursuit son parcours numérique avec Riverbed Technology

16.02.2017 • 09h30
|
A_1

Maersk, acteur mondial du transport par conteneurs, s’active un peu plus dans sa transformation digitale. En collaborant avec Riverbed Technology, le groupe danois s'équipe d’une infrastructure digitale pour assurer le suivi de la performance de ses applications, de son réseau et de ses utilisateurs finaux.

Maersk vit un début d’année difficile. Le géant danois du transport accuse de lourdes pertes sur l’année 2016 : 1,76 milliard d’euros. Un sérieux revers qui touche en partie Maersk Line, filiale du groupe et premier opérateur de transport de conteneurs au monde.

 

Cette nouvelle n’empêche pas le fleuron du groupe danois de poursuivre ses projets. Notamment en matière de transformation digitale, un secteur pilier pour les revenus du groupe. « La numérisation chez Maersk est considérable, indique Andy Laurence, responsable des services de production au sein de l'infrastructure "services" de Maersk group, une unité en charge de l'infrastructure informatique de Maersk Line. Il y a cinq ans, 20 % de notre chiffre d'affaires venaient du digital, aujourd'hui, ce sont plus de 90 %. » 

 

Plus de visibilité, plus de transparence

Dans sa course à la numérisation, Maersk Line vient de contracter une collaboration pour cinq ans avec Riverbed Technology, entreprise spécialisée dans la performance des applications. Via ce partenariat, le Danois cherche à s’octroyer une visibilité de bout en bout de son environnement informatique. Comment ? En se dotant d’une infrastructure digitale pour donner une vue complète de ses réseaux, de ses applications et de ses utilisateurs finaux, qu’il s’agisse de ses clients qui réservent de l'espace en conteneur et en font le suivi ou pour les transactions qu’effectue son personnel naval. « Il y a eu une réelle demande d'une solution architecturée pour nous apporter la visibilité et la transparence dont nous avons besoin pour cibler les points faibles que nous rencontrons dans notre infrastructure et les résoudre adéquatement et rapidement », justifie Andy Laurence.

 

Maersk Line ne devrait pas être la seule filiale au sein du groupe à bénéficier de la solution de Riverbed. « Cette technologie va également servir de socle aux initiatives numériques des autres marques de Maersk group que nous assistons en termes de système d'informations géographiques marines », conclut Andy Laurence.  

BUZZ LOG
“Les entreprises ont tendance à considérer leur supply chain comme un levier et à oublier que certains modes de fonctionnement avec les clients et des fournisseurs peuvent également être créateurs de valeur”
— Elisabeth Auzanneu, associée chez Diagma
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine