Accueil / Actualités / Emploi/RH / PageGroup passe au crible les rémunérations du secteur de la supply chain

Emploi/RH

PageGroup passe au crible les rémunérations du secteur de la supply chain

04.09.2019 • 12h15
|
A_1

Vectorpocket/Freepik

Quelles sont les tendances nationales du marché de l'emploi du côté des salaires ? PageGroup étudie les différentes fonctions et rémunérations nationales avec un focus sur le secteur de la supply chain, créateur de postes dans un marché en tension.

Le spécialiste du recrutement et de l'intérim spécialisé PageGroup publie son Étude de rémunérations 2020 sur le marché français. Les résultats observés sont basés sur des missions réalisées auprès des clients de PageGroup en 2018 et 2019, sur des entretiens avec des candidats par 700 consultants spécialisés, ainsi que sur l’analyse précise de leur base de données, régulièrement réactualisée. « Nous avons cherché à être le plus complet possible en présentant les fonctions traitées de façon récurrente par nos équipes. Cependant, les éléments mis en exergue (profil, expérience, rémunération) sont à pondérer en fonction de la structure des entreprises, de la dynamique propre à chaque secteur d’activité et, bien sûr, de l’évolution de la conjoncture économique », précise l'étude. L'enquête nationale passe ainsi en revue 781 métiers répartis dans 24 secteurs professionnels, parmi lesquels celui des Achats et de la Supply Chain en présentant leurs rémunérations annuelles brutes fixes en milliers d’euros, selon le nombre d’années d’expérience pour des postes situés en région parisienne, tout en indiquant les variations moyennes existant entre l’Île-de-France et les grandes régions.

A_2
Source : Étude de rémunérations PageGroup 2020

Sur les métiers du transport, les fonctions de directeur d'agence, d'affréteur-agent de transit et de responsable-déclarant douane voient leurs salaires augmenter, tandis que ceux de directeur - responsable transports (35 - 48 K€ de 2 à 5 ans d'expérience, de 45 à 110 K€ de 5 à 15 ans) et de gestionnaire - litiges transports stagnent (voir schéma ci-dessous).

 

Concernant le secteur de la supply chain, un domaine nécessitant 540 000 postes à pourvoir entre 2012 et 2022 selon France Stratégies, le directeur supply chain voit sa rémunération augmenter : de 75 à 110 K€ pour 2 à 5 ans d'expérience, de 85 à 200 K€ pour 5 à 15 ans (voir schéma). Même chose pour le directeur de site logistique (55 à 80 K€ de 2 à 5 ans, 60 à 100 K€ de 5 à 15 ans). De manière générale dans les métiers logistique et supply chain, les rémunérations sont en hausse, y compris sur la fonction de magasinier-manutentionnaire (18 à 24 K€ de 0 à 2 ans, 26 à 30 K€ de 5 à 15 ans) mis à part pour les fonctions de responsable - gestionnaire planification/ordonnancement et de chef d’équipe qui restent stables.

A_3
Source : Étude de rémunérations PageGroup 2020

Logistique et supply chain : création de nouveaux postes

Il ressort aussi de l'étude que « le demand planner devient stratégique et voit sa rémunération augmenter » : 35 à 40 K€ de 0 à 2 ans d'expérience, de 45 à 65 K€ de 5 à 15 ans. PageGroup observe que face à un contexte porté par des problématiques d'éloignement des marchés clients/fournisseurs, de risques sécuritaires, de rupture de ressources et de pression du marché de plus en plus forte mais également des nouvelles opportunités, avec par exemple le développement des systèmes big data, les métiers de la supply chain voient de nouveaux postes se créer. Ceux-ci concernent notamment le demand planning, en gestion de données produits/clients/fournisseurs ainsi que le pilotage des flux. Les postes d’analyste supply chain continuent de se développer tandis que les fonctions de data analyst commencent à apparaître dans les grandes directions supply chain. « Acteurs de la transversalité de la supply chain et de l’amélioration de sa performance par la mise en place de process collaboratifs, les chefs de projet supply chain avec une forte dimension SI sont toujours recherchés sur un marché en tension, voire pénurique », poursuit l'enquête.

 

Sur les métiers historiques d'exploitation logistique, le management intermédiaire et de direction de site demeure parmi les trois postes les plus pénuriques, après ceux en transit/douane. Le déploiement d'une logistique du dernier kilomètre personnalisée et verte amène par ailleurs à la création de postes de répartiteurs, de planificateurs transport et de reverse logistics, actuellement en tension.

BUZZ LOG
“En ce moment, la livraison en consignes est très tendance dans l’e-commerce. On pourrait ainsi imaginer de livrer les pièces détachées dans une consigne proche du domicile ou du lieu d’intervention d’un technicien.”
— Hervé Armaganian, customer development manager chez Rhenus France.
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine