Accueil / Actualités / Chargeurs / Avec Fret 21, PepsiCo France s'engage pour réduire son empreinte carbone

Chargeurs

Avec Fret 21, PepsiCo France s'engage pour réduire son empreinte carbone

08.06.2020 • 13h00
|
A_1

PepsiCo

En rejoignant la démarche Fret21, PepsiCo France souhaite réduire de 16 % ses émissions de CO2 d’ici 2022 à travers quatre grands axes d'action.

PepsiCo France annonce rejoindre Fret21, une démarche portée par l’AUTF (Association des utilisateurs de transport de fret) et l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et soutenu par le ministère de la Transition écologique et solidaire, qui incite les chargeurs à mieux intégrer l’impact des transports dans leur stratégie de développement durable. Avec ce dispositif, l'objectif pour PepsiCo France est de réduire de 16 % ses émissions de gaz à effet de serre dans le transport d’ici trois ans, le groupe s'engageant en outre à diminuer également son empreinte carbone sur les flux de transport internationaux et domestiques. Cette adhésion rentre dans le prolongement des actions entreprises par PepsiCo dont le programme Winning with Purpose a pour ambition de réduire de 20 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, le groupe étant par ailleurs engagé dans le Pacte mondial des Nations unies et Ambition Climat 1,5°C.

 

Quatre leviers d'action

Pour atteindre ces résultats d'ici 2022, PepsiCo France va déployer des mesures concrètes sur son périmètre d'activité, à travers quatre grands leviers d’actions proposés par Fret 21. Le premier concerne la diminution de la distance parcourue en optimisant l’affectation et la massification des flux de transport : un axe pris en compte par PepsiCo à travers la modification de son réseau de sourcing et de distribution de boissons pour réduire les kilomètres effectués. Il s'agit par ailleurs de travailler à l’amélioration continue des moyens de transport, un domaine sur lequel l'entreprise travaille depuis plusieurs années, privilégiant des modes plus propres en renforçant son réseau multimodal. Le troisième levier d'action touche à l'achat de prestations plus responsables : à ce sujet PepsiCo s’engage à atteindre 80 % de ses flux réalisés par des transporteurs labélisés et chartés « Objectif CO2 » d’ici trois ans. Enfin, le dispositif englobe une partie « optimisation du taux de chargement des unités de transport » : PepsiCo indisque développer dès cette année des solutions de backhauling en partenariat avec ses fournisseurs pour réduire les trajets à vide des poids lourds, en plus de mettre en place des projets Lean Six Sigma pour améliorer le remplissage de ses camions.

 

« En tant qu’entreprise majeure du secteur agroalimentaire, nous avons la responsabilité de prendre des mesures fortes pour promouvoir un modèle durable est respectueux de l’environnement à tous les échelons de la chaîne logistique. Avec l’ensemble des collaborateurs, nous sommes fiers de nous impliquer au quotidien pour réduire notre empreinte environnementale et contribuer activement à la préservation des ressources naturelles », déclare Jean-Paul Guichard, directeur supply chain chez PepsiCo France.

BUZZ LOG
“Les constats qui ont été faits sur la nécessité de redynamiser à moyen terme l’industrie en France ne seront rendus possibles que si l’on a fixé le maillon transport et logistique comme un partenaire stratégique”
— Alexis Degouy, délégué général d’Union TLF
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine