Accueil / Actualités / Éditeurs / Sick AG remplit ses objectifs pour 2019 et effectue des changements au sein de son directoire

Éditeurs

Sick AG remplit ses objectifs pour 2019 et effectue des changements au sein de son directoire

06.07.2020 • 14h15
|
A_1

Sick AG | Robert Bauer, PDG de Sick

Le fabricant de capteurs affiche une croissance solide et augmente son chiffre d'affaires de 7 % sur 2019. En parallèle, Reinhard Bösl, membre du directoire, quitte le groupe après 13 ans au sein du conseil d'administration.

1 750 millions d’euros en 2019 contre 1 636 millions en 2018. Malgré un ralentissement de la conjoncture mondiale, l’aggravation de litiges commerciaux internationaux et une situation difficile du marché de l’automatisation industrielle en 2019, le fabricant de capteurs Sick a augmenté son chiffre d'affaires de 7 % sur 2019. Un succès qu'il tient notamment de sa volonté à conserver sa stratégie d’innovation et d'investissement en R&D (au total, l’entreprise a dépensé 202,0 millions d’euros, soit 11,5 % de son chiffre d'affaires pour les activités R&D).  

 

Une croissance mondiale et portée par la logistique

En termes de marché, Sick s'est notamment distingué dans l’automatisation de la logistique et de l’analyse industrielle où l'entreprise a gagné des a parts de marché. En Europe, si le chiffre d'affaires a été légèrement inférieur en Allemagne, Sick a notamment réalisé des ventes en Italie, en Autriche, en Suède, en Norvège et en Grande-Bretagne qui ont généré des impulsions positives. Parallèlement,  sa croissance en Amérique du Nord, centrale et du Sud se situe à 7,6 %. Sick a enregistré une demande croissante des secteurs de l’intralogistique et de la logistique, des transports ainsi que de l’industrie pétrolière et gazière. La région avec la plus forte croissance dans le monde, avec un plus de 11,3 %, est  l’Asie-Pacifique.

 

Grâce à sa rentabilité, le groupe entend réaliser les investissements nécessaires pour maintenir sa position sur le marché, en termes d’innovation et s'assure une stabilité  face à la pandémie actuelle. Selon l'entreprise, « on constate dès maintenant que la situation des commandes et l’évolution des affaires en 2020 subira majoritairement les conséquences négatives de la crise sanitaire et économique. Mais même dans la situation de crise actuelle, la demande en solutions d’automatisation, par exemple dans le secteur de la logistique, reste élevée. Avec sa situation financière solide, le groupe se trouve dans une position favorable pour maîtriser cette phase difficile. »

 

Le directoire de Sick évolue

Enfin, le groupe annonce le départ du directoire de Reinhard Bösl qui a vu son contrat expirer le 30 juin 2020, à la limite d'âge définie pour les membres du conseil d'administration. Ce dernier a notamment développé les segments d’automatisation, de la logistique, ainsi que l'activité systèmes et a contribué à l'internationalisation de l'entreprise de capteurs. Ce sont désormais les cinq autres membres du conseil d'administration de Sick qui reprendront ses fonctions.

BUZZ LOG
“Il y a un coût à maintenir vivantes des solutions de continuité, mais c’est un point fondamental pour que les plans soient efficaces. La résilience est un choix.”
— Antoine Millot, conseiller en risques d’entreprise chez FM Global Europe du Sud
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine