Accueil / Actualités / Entrepôts / Avec le RX 60-35/50, Still veut penser l’intralogistique sans émission

Entrepôts

Avec le RX 60-35/50, Still veut penser l’intralogistique sans émission

13.10.2020 • 09h00
|
A_1

Still

Lundi 12 octobre 2020, Still présentait lors d’une conférence digitale le dernier chariot de sa gamme RX 60, capable de tracter des charges allant jusqu’à cinq tonnes. Un véhicule électrique puissant, pour répondre aux questions environnementales qui animent l'intralogistique aujourd'hui.

L’an dernier, le constructeur allemand Still présentait sa nouvelle gamme de véhicules frontaux électriques RX 60. Dédié au chargement-déchargement, transfert de charge et gerbage, ils avaient la particularité d’afficher des performances équivalentes à celles de chariots équipés de moteurs à combustion. Dès lors, Still avait annoncé sa volonté de poursuivre sur cette lignée avec d’autres modèles similaires pour des charges supérieures. Un an plus tard, c’est désormais chose faite avec le RX 60-35/50, que l'entreprise a dévoilé à la presse le lundi 12 octobre 2020 à l’occasion d’une conférence digitale. Une progression dans sa gamme que le fabricant explique par la nécessité pour l’intralogistique de devoir répondre aux évolutions des attentes du public et de la réglementation sur la question environnementale, comme l’explique Kai Von Berg, senior director product management : « Le basculement vers une industrie sans émission ne se fera pas sans investissements. Il y a aujourd’hui des risques pour les technologies productrices de CO2, car elles vont devenir des sources de surcoûts à terme. Des technologies comme le lithium-ion sont donc en grande croissance. Et plus tôt la transition sera faite, mieux les entreprises pourront en tirer les bénéfices potentiels : gain de place, facilité de maintenance, vitesse du chargement. Il faut considérer cette transition dans un ensemble et la gérer de manière intelligente : si la batterie acide est très attrayante à l’achat, avec des structures déjà présentes en entrepôt, le lithium-ion se révèle moins source de coûts d’entretien sur le long terme ». Souhaitant faire taire les idées reçues, Still a ainsi reprécisé que les batteries électriques pouvaient désormais être utilisées pour tout type d’application : extérieur, conditions difficiles, etc. « Les moteurs sont blindés et résistants aux poussières. Niveau performance, il n’y a plus de distinction dans la capacité de manutention ».

 

Conçu pour les charges lourdes

La preuve en est avec ce RX 60 35-50 dévoilé par Still et qui poursuit la gamme RX 60, après une version pour les charges allant jusqu’à 2 tonnes et une autre allant de 2,5 à 3,5 tonnes. Capable de porter de 3,5 à 5 tonnes selon les modèles, le RX 60-35/50, proposé en batterie acide ou en lithium-ion, dispose de deux moteurs de traction de 80 volts. Pouvant être utilisé pour tout type de domaines (automobile, industrie chimique, boisson, etc), le véhicule est 46 % plus puissant que son prédécesseur, pouvant parcourir 15 mètres en 6 secondes même en charge maximale. Proposant une vitesse de pointe à 20 km/h, il dispose d’une hauteur de levage pouvant aller jusqu’à 7,2 m (avec le mât triplex). Côté consommation, il a une capacité de batterie de 930 Ah (59,5 kWh) en batterie acide et jusqu’à 118,4 kWh dans la version lithium-ion, pouvant ainsi être utilisé en continu sur deux équipes, sans recharge intermédiaire. Le tout sans émission, capable donc de proposer une logistique entièrement neutre si les sources d’électricité de l’entrepôt sont renouvelables. Différentes options de sécurité et d’ergonomie sont proposées : une aide au démarrage rapide qui se lance en anticipation dès que quelqu’un s’assoit sur le siège, un frein de stationnement automatique ou encore un ordinateur de bord avec l’interface Easy Control offrant une vue d’ensemble sur les performances du véhicule. La cabine a été agrandie de 16 mm en hauteur et le marchepied a été élargi avec de l’antidérapant. Le positionnement des pédales a aussi été modifié pour réduire les risques de TMS.

A_2
Still

Penser l’avenir

Le RX 60/35-50 sera disponible dans tous les pays où Still est présent dès le début de l’année 2021. Si la période récente a été difficile pour le groupe, qui a concédé un recul de ses résultats pour 2020, Still a affirmé avoir tout de même un bon carnet de commandes pour les mois à venir, et compte sur ces nouveaux modèles pour poursuivre cette tendance. Le constructeur allemand pense également au futur et, si le lithium-ion est actuellement en forte croissance, représentant entre 15 et 20 % du parc de chariots de l’entreprise, une autre technologie pourrait également remplacer les moteurs diesel actuels : les piles à combustibles, ou fuel cell, fonctionnant à l’hydrogène, et que l’entreprise propose déjà sur quelques chariots (dont la version 2,5-3,5 tonnes du RX 60). En Europe, Carrefour a ainsi déjà 127 chariots fonctionnant à l’hydrogène dans son parc, et des milliers de véhicules similaires sont en fonctionnement chez Walmart ou Amazon outre-Atlantique. « Cette technologie n’est pas encore très rentable, avec des ROI possibles uniquement dans certaines conditions, et avec l’aide de subventions. Mais nous sommes persuadés que le marché y viendra dans les années à venir », note Kai Von Berg.

BUZZ LOG
“La compréhension des flux de personnes au sein d’une infrastructure permet de créer des espaces plus efficaces en fonction des modèles d’utilisation quotidienne.”
— Peter Kueth, responsable marketing produit chez Here Technologies
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine