Accueil / Actualités / Entrepôts / Still présente le RX 60, un chariot frontal aussi électrique que performant

Entrepôts

Still présente le RX 60, un chariot frontal aussi électrique que performant

23.09.2019 • 17h49
|
A_1

Voxlog | Le nouveau RX 60-35

Le constructeur allemand a dévoilé en Allemagne, le jeudi 19 septembre 2019, sa nouvelle gamme de véhicules frontaux électrique RX 60. Un chariot proposant des performances équivalentes à celles de véhicules diesel ou GPL, les émissions en moins.

L’année dernière, Still dévoilait son RX 20, véhicule frontal électrique dédié aux charges inférieures à deux tonnes. Un an plus tard, le constructeur allemand poursuit la refonte de sa gamme avec l’arrivée d’une nouvelle version de son chariot RX 60. Un véhicule électrique dédié aux charges de 2,5 à 3,5 tonnes que Still a pensé pour être aussi performant que des véhicules diesel ou GPL. « Le RX 60 propose aujourd’hui des valeurs d’accélération et de vitesse de levage équivalentes à celles de chariots ayant des moteurs à combustion », précise Thomas A. Fischer, directeur général de Still. En effet, dédié au chargement-déchargement, au transfert de charges et au gerbage, le nouveau RX 60 (existant en trois catégories : RX 60-25, 60-30 et 60-35, selon leur capacité de charge) peut atteindre des vitesses de 21 km/h sans charge, couvrant ainsi de grandes distances rapidement. Pouvant être utilisé aussi bien en intérieur qu’en extérieur, il atteint des hauteurs de 7,3 m pour le gerbage. Côté motorisation, Still a opté pour un nouveau modèle d’entraînement via deux moteurs de 80 volts, indépendants et situés dans l’essieu avant. Ceux-ci permettent d’augmenter la puissance de la traction de 40 % tout en réduisant la consommation d’énergie. Mais ils donnent également la possibilité aux roues avant de fonctionner de manière individuelle, inversant par exemple leur sens de rotation à l’angle de braquage maximal pour faciliter les virages les plus serrés et les manœuvres complexes en entrepôt. Les vitesses de levée sont de leur côté 20 % plus rapides. « Le développement du véhicule a nécessité quatre années de travail : deux pour la conception et les aspects fonctionnels, puis deux pour la validation terrain au niveau de la fiabilité et de l’autonomie », raconte Henry Puhl, président de Still. Il sera disponible en sept modèles différents avec des châssis longs ou standard, et trois types de mâts différents.

 

Aller vers l'électrique sans perdre en performance

Une façon pour Still de poursuivre la migration des flottes intralogistiques vers l’électrique. « Le basculement depuis le diesel vers l’électrique va se faire progressivement. On le voit déjà avec le RX 20 par exemple, qui était notre alternative électrique concernant les véhicules pour les poids de moins de deux tonnes mais c’était moins le cas pour les poids plus élevés. Pour franchir cette étape avec nos clients, il convient donc de proposer différentes solutions qui parfois se chevauchent afin de bien s’adapter à ce basculement d’une technologie à l’autre », estime Henry Puhl. Un avis partagé par Thomas Fischer : « Il est osé de parler déjà de fin du diesel mais dans certaines régions telles que l’Europe, les règlements par rapport aux émissions vont pousser les entreprises vers ce type de solutions à terme ». Le RX 60 proposera des batteries plomb-acide mais également du lithium-ion pour plus de huit heures d’autonomie. « Les produits dédiés à l’intralogistique ne doivent pas seulement remplir au mieux leurs tâches, ils doivent également apporter de l’efficacité économique : peu de capital, peu de consommation d’énergie. Chaque produit doit être flexible et relié avec le monde numérique », explique Thomas A. Fischer. Dans cet état d’esprit le RX 60 intègrera de nombreuses assistances à la conduite et des technologies numériques embarquées, tout en pouvant être intégré au logiciel de gestion de flotte Still Nexxt Fleet.

 

Cette nouvelle gamme de véhicules frontaux électrique sera proposée à la vente dès le 1er octobre 2019 tandis que la production devrait débuter au mois de janvier 2020. Et l’approche électrique de Still devrait se poursuivre par la suite pour d’autres modèles dépassant les 3,5 tonnes. « Nous voulons élargir notre approche, évidemment. Nous allons continuer jusqu’aux chariots cinq tonnes dans les années à venir », révèle Thomas Fischer.

 

A_2
BUZZ LOG
“L’e-commerce a permis de réaliser de tels progrès en matière de rapidité de livraison et de maillage de territoire, que la distribution de pièces détachées est aujourd’hui très différente et plus performante qu’auparavant.”
— Éric Sarrat, président de GT Logistics
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine