Accueil / Actualités / Immobilier / Catella Logistic Europe multiplie les projets en France

Immobilier

Catella Logistic Europe multiplie les projets en France

06.04.2020 • 11h00
|
A_1

Catella | Thierry Bruneau, président de Catella Logistic Europe

Depuis son lancement en Europe il y a un peu moins de deux ans, Catella Logistic Europe a déjà inauguré deux premières plateformes logistiques en France et affiche un riche calendrier de constructions pour les années à venir.

Voilà maintenant un peu moins de deux ans que Catella Logistic Europe, branche du groupe Catella Property Investment Management, a lancé son activité en Europe, dans trois pays – France, Espagne et Allemagne. Son objectif : le développement de bâtiments logistiques clé-en-main pour le compte de tiers. « Nous sommes en phase de renouvellement en Europe. Beaucoup de sites sont obsolètes aujourd’hui, aussi bien en termes d’empreinte environnementale que d’adaptation aux nouveaux besoins et flux des entreprises. Le rebond des actifs logistiques répond donc à un marché en mouvement, notamment face à la montée en puissance du e-commerce », estime Thierry Bruneau, président de Catella Logistic Europe. Et le développeur y a déjà plusieurs réalisations à son actif, avec deux entrepôts construits pour le compte du prestataire logistique Logtex, spécialisé dans le retail fashion et e-commerce. Le premier est situé près de Troyes, sur 19 932 m², tandis que le second, basé à Cholet dans le Maine-et-Loire, propose 18 768 m² de surface au sol. De quoi accueillir les activités BtoB et BtoC de marques telles que IKKS, Balibaris, Kenzo, Le Slip Français ou encore Absorba. Livrés en octobre derniers, les deux sites sont opérationnels et accueillent des process automatisés ainsi que des mezzanines afin d’optimiser l’espace. « Ce sont des bâtiments de classe A, suivant les standards du marché, que nous avons adaptés finement au business de notre client. Nous voulons proposer un modèle de site reproductible et flexible qui intègre mezzanines et process automatisés », explique Thierry Bruneau. Une première étape qui a offert plus de visibilité à Catella Logistique Europe sur le marché. « Notre valeur ajoutée vient de notre capacité de compréhension des nouveaux modèles des exploitants, qu’ils soient clients finaux ou prestataires. Aujourd’hui, il nous faut proposer des sites mutualisables, qui répondent aux besoins de stockage et de préparation de commandes allant de la palette au colis de détail, ainsi qu’aux flux e-commerce », résume Thierry Bruneau.

 

Depuis, les projets se sont multipliés pour Catella Logistic Europe, qui affiche un riche calendrier pour les prochaines années. Une troisième opération est ainsi d’ores et déjà prévue sur le parc logistique de l'Aube près de Troyes, avec un lancement des travaux fin février pour un bâtiment de 18 000 m² dont la livraison est prévue à la fin de l’année. De nombreux autres entrepôts devraient également naître sur le territoire français, parfois à la marge de la dorsale comme l’explique Thierry Bruneau : « Le positionnement des hubs logistique tient principalement de leur capacité à intégrer de la main-d’œuvre formée, compétente et stable. Or, la grande dorsale Lille-Lyon comme le bassin parisien ne permettent plus cela aujourd’hui – d’autant plus dans un contexte de saturation du marché dans ces zones. Nous nous positionnons donc sur d’autres régions, très dynamiques, riches en forces humaines et tout en proposant des fonciers attractifs et disponibles ». Catella Logistic Europe multiplie ainsi les projets de développements dans des régions françaises en dehors des grands bassins traditionnels. À Roye (80) tout d’abord pour une plateforme multimodale, offrant 36 000 m² de logistique augmentés de 4 000 m² de messagerie, et dont la construction a débuté en mars 2020. Également en prévision : 50 000 m² d’entrepôt près d’Orléans, 70 000 m² sur deux bâtiments à Romorantin (41), et enfin, à Tours, 137 500 m² qui seront développés en plusieurs entrepôts XXL, répondant à la demande de « grands logisticiens et e-commerçants ». Enfin, à Metz, sur le pôle Eurotransit, ce sont entre 60 et 80 000 m² qui sont actuellement en projet. Ailleurs en Europe, Catella Logistic démarre également ses premières constructions en Espagne, avec trois projets : le premier au nord de Barcelone (« Une zone très dense avec des besoins forts en logistique pharmaceutique et automobile »), le deuxième au sud de Madrid, dédié au e-commerce, et un dernier à Vigo sur la côté Atlantique. « Vigo est la porte d’entrée des marchandises alimentaires venant d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale. Nous avons donc deux projets en température dirigée dans la zone », détaille Thierry Bruneau. Tous ces entrepôts seront achevés entre fin 2020 et 2023, avec d’autres contrats également en cours de signature ailleurs en France, en Espagne et en Allemagne. L’ambition de Catella Logistic Europe pour Thierry Bruneau : « Livrer trois projets annuellement dans les dix années qui viennent. »

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine