Accueil / Actualités / Transversal / Améliorer la résilience, une priorité pour les supply chains selon une étude

Transversal

Améliorer la résilience, une priorité pour les supply chains selon une étude

20.10.2020 • 11h30
|
A_1

Kinaxis

Selon une étude réalisée par IDC et parrainée par l'éditeur Kinaxis, la résilience et l'agilité de la supply chain seront des sujets clés pour les entreprises mondiales au cours des 12 prochains mois.

Face à la crise sanitaire, les entreprises doivent pouvoir compter sur une supply chain solide, dont la résilience sera différenciante. C'est ce que révèle une étude publiée par IDC sous le parrainage de l'éditeur Kinaxis, spécialiste de l'accompagnement à la prise de décision pour la supply chain. Menée auprès de 1 800 professionnels du secteur, celle-ci révèle que 48 % des entreprises mettent la résilience et l'agilité de la supply chain en tête de leurs priorités pour les 12 prochains mois, suivies par les gains d'efficacité opérationnelle (46 %), l'amélioration de la conformité, la qualité, la sécurité et la viabilité environnementale des produits (44 %). Plus globalement, 65 % des répondants estiment que les capacités de planification de la supply chain constituent un facteur de différenciation concurrentielle. Un sujet urgent, alors que 30 % des entreprises en région EMEA jugent que leur supply chain est sur un pied d'égalité voire les pénalise par rapport à leurs concurrents, mais qui se heurte à certaines appréhensions : préoccupation en matière de sécurité (pour 35 % des répondants), systèmes d'information anciens (33 %), manque d'expertise sur le sujet (31 %). « Les entreprises dont la supply chain manque de maturité prennent du retard dans leur capacité à exploiter les informations en temps réel et à s’appuyer sur des données fiables pour se maintenir en première place. Il est également évident que celles possédant un avantage concurrentiel à l’heure actuelle vont devoir continuer d’investir dans les nouvelles technologies afin de conserver cette avance dans les années à venir », juge John Sicard, PDG de Kinaxis.

 

Un retard encore fort sur l'IA

Sur la question de l'intelligence artificielle, 35 % des entreprises prévoient d’investir dans des applications d'IA et de Machine Learning dans les mois à venir mais en sont encore à l'étape d'étude, se heurtant pour certains à un manque de visibilité supply chain et de disponibilité de la donnée. A contrario, plus de 60 % utilisent ces technologies ou débutent leur utilisation. « Il est impératif pour les entreprises de préparer leur supply chain dès aujourd’hui et de se lancer dans la transformation numérique afin d’améliorer l’ensemble de leurs opérations, notamment en matière d’intégration et de planification. L’impact de la technologie sur la planification de la supply chain permet aux entreprises d’être plus agiles et résilientes et donc mieux préparées à réagir aux perturbations du marché », note John Sicard.

BUZZ LOG
“Nous appartenons à un secteur qui crée de l’emploi et qui a la capacité d’aider notre pays pour recréer une dynamique industrielle avec des relocalisations à la clé.”
— Eric Hémar, président d'Union TLF
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine