Accueil / Actualités / Mobilités / Déclaré d'utilité publique, le projet de liaison fluviale Mageo franchit une nouvelle étape

Mobilités

Déclaré d'utilité publique, le projet de liaison fluviale Mageo franchit une nouvelle étape

04.05.2022 • 10h25
|
A_1

VNF

Le projet Mageo sur la liaison fluviale Seine-Escaut a reçu une déclaration d'utilité publique de la part de la Préfecture de l'Oise. Pour VNF, ce projet structurant est en bonne voie d'aboutir.

Après avoir reçu un avis favorable de la Commission d'enquête publique le 15 juin 2021, la Préfecture de l'Oise a déclaré d'utilité publique le projet Mageo (Mise au gabarit européen de l'Oise, entre Compiègne et Creil). Celui-ci s'inscrit dans un vaste programme de liaisons fluviales européennes, et vise à relier efficacement le bassin de la Seine au bassin de l'Escaut partagé par la France, la Belgique et les Pays-Bas. VNF (Voies navigables de France), organisme public de gestion du réseau fluvial national en charge de la maitrise d'ouvrage, y voit une étape importante dans la concrétisation de ce projet. La déclaration d'utilité publique (DUP) le crédibilise en prouvant l'engagement des différents intervenants et permet la maitrise foncière nécessaire à la réalisation.


22 communes de l'Oise traversées par des bateaux

Entre les études, les achats de terrains et les travaux, le coût du projet Mageo est estimé à 341,8 millions d'euros. Le but est d'offrir une alternative à la circulation routière congestionnée dans le Nord en créant un corridor de fret fluvial entre Le Havre, Rouen, Paris, Dunkerque et le Nord de l'Europe. Dans l'Oise, le projet Mageo s'étendra sur 42 km depuis le pont SNCF de Compiègne jusqu'à l'écluse de Creil, et traversera 22 villes de ce département. Des travaux d'aménagement de la rivière Oise permettront le passage de bateaux au gabarit européen Vb (4 400 tonnes de marchandises, 180 m de long et 11,40 m de large).


La prochaine grande étape du projet Mageo

Selon VNF, la prochaine étape-clé sera l'obtention de l'autorisation environnementale. Prévue pour l'année prochaine, elle impliquera la réalisation d'une nouvelle enquête publique. Les travaux relatifs au projet Mageo démarreront en 2024 et s'étaleront sur une durée de quatre ans.

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine