media supply chain
et logistique

Transversal

Étude Capgemini : les entreprises investiront en priorité dans la supply chain et les nouvelles technologies en 2023

Le dernier rapport du Capgemini Research Institute indique que, face aux perturbations des chaînes d’approvisionnement, les entreprises vont investir prioritairement dans la supply chain et les technologies digitales cette année.

Publié le 18 janvier 2023 - 12h25
A_1

Image de pch.vector sur Freepik

Capgemini Research Institute, un groupe de réflexion interne au fournisseur de services du numérique Capgemini, dévoile une étude sur les investissements des entreprises en 2023. 2 000 cadres travaillant dans des sociétés enregistrant plus d’un milliard de dollars de revenu annuel, dans 15 pays, ont été interrogés. D'après ce rapport, pour 89 % des dirigeants les perturbations des chaînes d’approvisionnement sont le plus grand risque pour la croissance de leur activité, suivi de la hausse des prix des matières premières (67 %) et la crise énergétique (64 %). Par conséquent, pour réduire ce risque, 43 % des entreprises projettent d’accroître leurs investissements dans leur chaîne d’approvisionnement au cours de l’année prochaine et au-delà (12 à 18 mois), d’en moyenne 10,4 % par rapport aux niveaux actuels.


Les investissements technologiques en hausse

39 % des entreprises prévoient aussi d’augmenter leurs investissements dans la technologie digitale (cloud, analyse de données, cybersécurité), qui est perçue comme un moyen permettant de diminuer les coûts et de gagner en agilité, transparence et visibilité sur une chaîne d’approvisionnement confrontée à des risques de perturbations. « Les dirigeants focalisent leurs investissements dans les domaines qui vont continuer à soutenir leur stratégie de transformation. Ils ont tout intérêt à saisir l’opportunité qu’offre la technologie, non seulement pour rendre leur entreprise plus efficace, durable et résiliente, mais surtout pour créer de nouvelles opportunités de croissance à long terme », commente Aiman Ezzat, directeur général du groupe Capgemini. Face à la perturbation des chaînes d'approvisionnement, une autre solution évoquée par les dirigeants, notamment ceux d'Europe occidentale, est d'investir dans la diversification des chaînes d’approvisionnement, afin, entre autres, de réduire leur dépendance à une seule zone géographique.

 

Recruter des talents

« Il est également essentiel d’investir dans les talents qui seront capables de mener à bien ces transformations du modèle d’entreprise et de la chaine de valeur, sans sacrifier l’expérience globale des salariés. Ces investissements sont cruciaux pour que les organisations puissent non seulement faire face aux incertitudes de l’environnement actuel, mais émerger plus forts et plus résilients à l’avenir », ajoute Aiman Ezzat. En 2023, les entreprises indiquent ainsi vouloir investir dans la mise en place de solutions de travail hybride (65 %) et de télétravail permanent (61 %) pour attirer les talents qui, selon les dernières tendances, souhaitent un équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

 

Consulter le rapport complet de Capgemini

 

à lire aussi