media supply chain
et logistique

Immobilier

La foncière Argan confiante pour 2023

La foncière française de développement et de location d'entrepôts premium enregistre une augmentation de 6 % de son résultat net récurrent en 2022 et anticipe en 2023 des revenus locatifs en hausse de 10 %, s'établissant à 182 millions d'euros.

Publié le 20 janvier 2023 - 10h13
A_1

Image de lifeforstock sur Freepik

La foncière française Argan dévoilait hier ses résultats annuels 2022. Pour le groupe coté sur Euronext, qui comptait au 31 décembre 2022, un patrimoine représentant 3,5 millions de m² avec une centaine d’entrepôts implantés dans l'Hexagone, l'année écoulée enregistre un résultat net récurrent de 118,9 millions d'euros, soit une hausse de 6 %, représentant 72 % des revenus locatifs. Ces derniers s'élèvent à 166 millions d'euros comparés à 157 millions en 2021, ce qui représente une augmentation de 6 %.  La valeur de son patrimoine hors droits s'établit pour 2022 à 3,94 milliards d'euros (4,17 milliards d'euros droits compris), soit une variation de +5 % par rapport à 2021 (3,75 milliards d'euros). « La durée ferme résiduelle moyenne des baux reste stable à 5,5 ans contre 5,9 ans au 31 décembre 2021 », précise Argan tandis que l'âge moyen pondéré s'établit à 10 ans.

 

Un taux d'occupation de 100 %

Le spécialiste du développement et de la location de plateformes logistiques premium se montre confiant pour l'année en cours. Avec la commercialisation du site de Ferrières-en-Brie (77) à Disneyland Paris, Argan enregistre un taux d'occupation du patrimoine de 100 % début 2023 : « Compte tenu du retour à 100 % du taux d’occupation, et d’un marché locatif en situation de sous-offre (vacance à 3,8 % en France) », Argan indique anticiper les objectifs suivants pour l'année en cours : une hausse de 10 % des revenus locatifs, passant à 182 millions d'euros, ainsi qu'un résultat récurrent net  de 124 millions d'euros, soit une hausse de 4 %, et un minimum de 3 euros de dividende par action comme en 2022 (sous réserve de l'approbation en Assemblée Générale du 23 mars 2023).

 

Niveau investissement, la foncière prévoit en 2023 de livrer cinq sites, totalisant 100 000 m² pour un montant total de 135 millions d'euros. Son ratio d'endettement net est quant à lui en légère hausse, s'établissant à 45 % au 31 décembre 2022 (43 % en 2021) avec un taux moyen stable sur un an, à 1,5 %.

 

 

Fermer « le robinet aux emprunts »

Observant le  « changement de cycle économique en 2022 » ayant entraîné une augmentation brutale des taux d'intérêt, Argan présente son nouveau plan stratégique. Son but : continuer à créer de la valeur à travers deux éléments majeurs : un désendettement fort et une croissance modérée, après une forte croissance des loyers. L'accomplissement du premier objectif passera par la fermeture du « robinet des emprunts » : la foncière indique miser sur une politique d'autofinancement lui permettant de se passer de la dette. « Nous visons un ratio dette nette sur ebitda à horizon 2030 de sept fois », précise le groupe. Cela passera également par le financement des nouveaux développements via la vente des entrepôts les plus anciens. Une stratégie permettant de vendre des actifs anciens à un taux de capitalisation faible et à les remplacer par des actifs neufs à des taux de rendement plus élevés.  « De plus, cette politique permettra de rajeunir significativement le portefeuille et de diminuer les émissions de CO2 et les consommations énergétiques du portefeuille », déclare Argan. Le groupe compte également rembourser les emprunts amortissables pour un montant de 100 millions d'euros par an afin de se désendetter de façon organique.

 

Le spécialiste de l'immobilier logistique annonce par ailleurs une croissance des revenus locatifs en progression de 10 % en 2023 (à 182 millions d'euros), résultat de l'indexation (+4% en moyenne sur ses baux), de l’effet année pleine des investissements réalisés en 2022 et de ceux de 2023, ainsi que du retour à un taux de 100 % d’occupation. Une croissance qui sera modérée par la suite étant donné que les développements seront financés avec des cessions d'actifs matures. Pour autant, la croissance annuelle des revenus locatifs devrait être de 2 %.

 

Autre axe stratégique de développement : celui de la neutralité carbone en 2030 au niveau de l'éclairage et du chauffage. Le tout grâce à Autonom, sa nouvelle marque d’entrepôts à bilan carbone neutre dévoilée en janvier 2022. Une démarche qui se nourrira de la vente de ses anciens actifs remplacés par de nouveaux entrepôts Autonom, construits aux meilleurs standards environnementaux.

à lire aussi