media supply chain
et logistique

Transport

Transporeon dévoile son analyse de marché sur le transport maritime

Transporeon fait le point sur le secteur du transport maritime international en janvier 2023 et présente les perspectives à court terme.

Publié le 19 janvier 2023 - 16h40
A_1

Image de tawatchai07 sur Freepik

S’appuyant sur les données extraites de ses outils, la plateforme de gestion des transports Transporeon fournit une analyse actuelle du marché du transport maritime mondial. En janvier 2023, les taux contractuels transatlantiques ont diminué de 5 % et les taux spot ont chuté de 19% depuis décembre 2022. D’après l’éditeur, il faudrait y voir « le début d’une nette tendance à la baisse » (voir graphique).

 

 

En Chine, les règles relatives au Covid-19 ont été assouplies. Les bateaux s’arrêtant dans les ports ne sont plus obligés de présenter des résultats de tests de dépistage dans les 48 heures avant leur arrivée. Le port terrestre d’Erenhot entre la Chine et la Mongolie, porte d'entrée pour le fret ferroviaire vers l'Europe, a annulé toutes les entraves aux opérations transfrontalières. La disparition des contraintes et des retards devraient améliorer les supply chains à moyen et long terme, juge Transporeon. Mais l'importance des infections dues au Covid-19 pourrait néanmoins causer des perturbations suite au récent virage adopté par le pays avec l'assouplissement des règles après trois ans de stratégie zéro-covid.


Par ailleurs, sur le transpacifique, les chargeurs devraient connaître des temps de transit prolongés, provoqués par la hausse des voyages à vide et des cargaisons non chargées, en raison de surcapacités. Les transporteurs maritimes tâchent d'adapter leur capacité face à une demande qui a chuté en 2022 : les volumes mondiaux ont diminué de 9,3 % en octobre 2022 comparé à octobre 2021. Maersk, CMA CGM, Cosco, Hapag-Lloyd, OOCL, Yang Ming, HMM et ZIM affichent une baisse des volumes de 4,6 % pour les neuf premiers mois de 2022 par rapport à 2021. En conséquence, Transporeon estime que les importations conteneurisées américaines devraient diminuer au cours du premier trimestre 2023, les consommateurs étant préoccupés par la hausse des prix et des taux d'intérêt.


Perspectives mondiales à court terme

Transporeon note donc les perturbations possibles en Chine dues aux contaminations Covid tandis qu'aux États-Unis, l'entreprise indique que sur la côte est, la congestion portuaire diminue mais demeure critique dans les différents ports comme à Houston où le temps d'attente peut s'étendre 10 jours. À l’échelle mondiale, la fiabilité des horaires est à la hausse depuis octobre 2022, suite à la baisse de la congestion. Toutefois, il existe un risque de perturbations dans les prochains mois à cause de l'augmentation des départs à vide.

 

L'éditeur évoque également la baisse hebdomadaire des taux de conteneurs due aux niveaux d'inflation élevés, aux excédents de stocks ainsi qu'au coût de la vie exagéré qui ont freiné
l'appétit pour les produits asiatiques. « Alors que les compagnies maritimes ont annoncé d'excellents bénéfices au troisième trimestre 2022 grâce aux taux contractuels à long terme, la chute continue des taux spot les oblige à renégocier les contrats existants et à venir », détaille Transporeon

à lire aussi