media supply chain
et logistique

International

CMA CGM acquiert deux terminaux au port de New York

CMA CGM ajoute deux nouveaux actifs à son portefeuille états-unien, les terminaux GCT Bayonne et GCT New York situés dans le port de New York/New Jersey. Le groupe de fret maritime renforce ainsi sa position aux États-Unis.

Publié le 12 décembre 2022 - 11h01
A_1

CMA CGM

L'armateur CMA CGM effectue l’acquisition des terminaux de Bayonne et New York appartenant à Global Container Terminals (GCT) sur le port de New York et du New Jersey. Porte d’entrée de CMA CGM sur la côte Est des États-Unis et du golfe du Mexique, ces deux installations stratégiques affichent une capacité totale de deux millions d’EVP par an. Le terminal Bayonne, le plus automatisé, peut accueillir des navires de 18 000 EVP. Celui de New York, très productif, est relié à l’hinterland new-yorkais connu pour sa forte densité, avec un accès immédiat au fret routier et intermodal. L’équipe dirigeante demeure en place.


Selon CMA CGM, ces deux terminaux portuaires peuvent presque doubler leur capacité actuelle. Le groupe de transport maritime prévoit d’investir au cours des prochaines années pour accroître de 80 % leur capacité globale, ainsi que pour répondre à des problématiques ESG et de développement local. L’issue de cette opération d’acquisition reste cependant soumise à l’approbation des autorités réglementaires.


Une présence renforcée aux États-Unis

CMA CGM est implanté aux États-Unis depuis la fin des années 80. « L’acquisition des terminaux GCT de Bayonne et New York est stratégique pour le groupe CMA CGM. À travers cette opération complémentaire à l’acquisition du terminal FMS de Los Angeles, nous renforçons ainsi la qualité de nos services auprès des clients américains et l’efficacité de leur supply chain avec une offre complète de solutions maritimes, logistiques, aériennes et portuaires. Elle permet à la fois de consolider notre présence aux États-Unis, un marché majeur parmi les plus dynamiques au monde, et de poursuivre notre développement », déclare Rodolphe Saadé, PDG du groupe CMA CGM. Cette récente opération d’acquisition porte à sept le nombre de terminaux portuaires exploités par l’armateur aux États-Unis.

 

à lire aussi