Accueil / Actualités / Innovation / CMA CGM met sur pied un fonds de 1,5 milliard d'euros pour la transition énergétique

Innovation

CMA CGM met sur pied un fonds de 1,5 milliard d'euros pour la transition énergétique

05.09.2022 • 10h23
|
A_1

CMA CGM

CMA CGM annonce la création d'un Fonds spécial Énergies, fort d'un budget de 1,5 milliard d'euros, pour accélérer dans l'exploitation d'énergies renouvelables et décarboner le transport ainsi que la logistique.

Le spécialiste des solutions maritimes, terrestres, aériennes et logistiques, CMA CGM, met un place un Fonds spécial Énergies doté de 1,5 milliard d'euros sur cinq ans, afin d'atteindre plus rapidement ses objectifs de transition énergétique et de décarbonation pour parvenir au Net Zéro Carbone en 2050. Une équipe dédiée sera formée et débutera en octobre. Elle sera composée d'ingénieurs, énergéticiens, analystes financiers et project manager. L’ensemble des activités, divisions et filiales du groupe est concerné : transports maritime, terrestre et aérien, activités portuaires et logistiques, bureaux. « Depuis de nombreuses années, le groupe CMA CGM s’est engagé en faveur de la protection de l’environnement. C’est au cœur de mes convictions et de notre stratégie. Mais face à l’urgence climatique, il est de notre devoir de redoubler d’efforts. Avec ce fonds, nous allons pouvoir investir de façon significative dans des projets innovants de décarbonation de nos activités. Nous nous dotons des moyens nécessaires pour accélérer notre transition énergétique et celle de l’ensemble de l’industrie du transport et de la logistique », déclare Rodolphe Saadé, président-directeur général de CMA CGM. Le groupe propose également de participer à des projets conjoints avec le « fonds vert » lancé par le gouvernement français.


Un fonds structuré autour de quatre piliers

Ce fonds spécial repose sur quatre piliers. Le premier concerne le soutien au développement et la production d’énergies renouvelables. Après le GNL dans le transport maritime, le groupe va accompagner le développement de fuels alternatifs : biofuel, biométhane, e-méthane, méthanol décarboné, etc. Le tout en lien  avec d'autres grands groupes industriels, des fonds d'investissement ou encore des startups opérant dans ce domaine. Le deuxième pilier repose sur l'accélération de la décarbonation des terminaux portuaires, entrepôts et véhicules terrestres. CMA CGM va développer sur ses entrepôts et terminaux portuaires la production d’énergies décarbonées (éolien, solaire, biomasse, hydrogène) permettant de couvrir les besoins de consommation de ces sites. L’électrification des équipements portuaires est par ailleurs poursuivie. Ceva Logistics, filiale de CMA CGM, entend ainsi parvenir à 100 % de ses besoins d'électricité en électricité décarbonée en 2025 tout en procédant à l'électrification de ses camions. 1,8 millions de m² de panneaux photovoltaïques et la généralisation de l’éclairage LED sont également au programme.  Troisième axe fort : la mise en place de projets, prototypes et expérimentations à la pointe de l’innovation, comme des porte-conteneurs dédiés aux liaisons régionales et propulsés à l’hydrogène liquide, des cargos à propulsion vélique, ou encore l’optimisation de porte-conteneurs de grande capacité afin de réduire leur consommation. Enfin, le quatrième pilier se focalisera sur la sobriété et l’efficacité énergétique des modes de travail et des mobilités des collaborateurs du groupe.  CMA CGM souhaite mieux gérer énergétiquement son parc immobilier (isolation, domotique, rénovation énergétique), et il va aider ses 150 000 collaborateurs à mieux agir sur la préservation de l'environnement dans leur quotidien au travail. Une démarche qui devrait lui permettre de réaliser 10 % d’économie d’énergie durant l’hiver 2022-2023.

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine