Accueil / Dossiers / Immobilier / À Corbas, DCB Logistics réhabilite un site industriel pour La Poste

Immobilier

À Corbas, DCB Logistics réhabilite un site industriel pour La Poste

13.12.2021 • 09h07
|
par Emilien VILLEROY
D_1

MTP Studio

Filiale du promoteur DCB International, l’acteur immobilier DCB Logistics a finalisé en juillet 2021 la construction d’une plateforme de messagerie colis et courrier pour le Groupe La Poste, à Corbas (69), près de Lyon. D’une surface de 13 500 m² sur un terrain de 36 164 m², ce site est composé de quatre cellules avec une capacité d’accueil de 120 personnes en simultané. Dans ce bâtiment dédié à la distribution urbaine, propriété de BMO Real Estate Partners, ce sont jusqu’à 70 000 colis par jour maximum qui sont traités et acheminés vers l’agglomération lyonnaise. Le centre est composé de 12 quais poids lourds et 155 quais véhicules légers, ainsi que de 100 places de parking, des locaux techniques et des bureaux. Il trouve sa place sur le terrain d’un ancien site industriel acquis par DCB Logistics en juin 2018. « Ce bâtiment n’était plus aux normes techniques et environnementales. Nous avons obtenu notre premier permis en septembre 2019 puis avons débuté la déconstruction du site existant, en travaillant sur le recyclage à 95 % des 16 300 tonnes de matériaux de déconstruction. Les 5 % restants ont été envoyés en décharge contrôlée. Non seulement il y a eu 0 % d’artificialisation des sols, mais les matériaux récupérés pendant la réhabilitation du site ont été majoritairement réutilisés in situ (environ 85 % de ces 95 %), ce qui nous a donc permis d’éviter la rotation de 500 poids lourds et de minimiser l’empreinte carbone de la construction », raconte Laurent Seven, directeur général délégué de DCB Logistics.

 

Ce chantier circulaire, utilisant également des matériaux à faible empreinte carbone, a été lancé au dernier trimestre 2020. La réalisation de l’entrepôt s’est accompagnée d’un travail sur le volet paysager avec la mise en place de ruches, hôtels à insectes, galets à reptiles ou encore nids d’oiseaux. « Nous avons planté 150 arbres cet automne et les bureaux bénéficient d’une toiture végétalisée. Le montant concédé pour l’ensemble des espaces verts est quatre fois supérieur au standard des bâtiments de messagerie », note Laurent Seven. Au sein de l’entrepôt, de nombreux équipements ont été installés pour réduire les émissions : des panneaux solaires en toiture pour l’eau chaude et une prédisposition pour de futures installations photovoltaïques, une climatisation chaud-froid par pompe à chaleur, un éclairage avec détection de présence et réglage automatisé de l’éclairage en fonction de la luminosité extérieure, ou encore la mise en place d’une gestion technique centralisée pour piloter les consommations du site. Autant d’efforts qui font de ce bâtiment la première messagerie dans l’Hexagone certifiée Breeam Excellent. « Ce projet redore l’image des messageries en France et impulse une nouvelle façon de concevoir les bâtiments de demain », résume Laurent Seven.

 

> Retrouvez les autres articles de notre dossier « L'immobilier logistique s'engage pour la performance environnementale ».

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine