Accueil / Dossiers / Immobilier / Prologis et Monoprix dévoilent le premier entrepôt carbone neutre au monde

Immobilier

Prologis et Monoprix dévoilent le premier entrepôt carbone neutre au monde

13.12.2021 • 09h04
|
par Emilien VILLEROY
D_1

Voxlog

C’est une première mondiale. À Moissy-Cramayel (77), Prologis a inauguré en octobre un entrepôt de 100 000 m² pour le groupe Monoprix. Il est le premier site au monde à bénéficier d’une certification « carbone neutre ». Celle-ci porte sur la phase de construction du bâtiment, mais aussi sur son exploitation pour les 50 années à venir. « Ce projet va constituer une nouvelle référence dans notre secteur. Il y aura un avant et un après Moissy 2 DC1 », résume Cécile Tricault, directrice Europe du Sud de Prologis. « Nous défendons une vision exigeante de la neutralité carbone, en faisant le choix de diminuer plutôt que de compenser. D’ici à 2072, nous allons réduire de 80 % le CO2 qui aurait dû être émis par le site », souligne Jean-Paul Mochet, président du Groupe Monoprix. Le terrain est une ancienne friche industrielle de PSA qui, en 2012, avait été acquise par le promoteur pour être redéveloppée. Deux bâtiments y avaient déjà trouvé place, pour Action et Cultura, mais le site de Monoprix est unique tant il vise à réduire l’empreinte carbone sur les scopes 1 (émissions directes) et 2 (émissions liées aux consommations énergétiques). « Nous avons analysé le cycle de vie du bâtiment et optimisé son développement pour éviter l’émission de 150 000 tonnes de CO2 », raconte Olivier Barge, directeur des projets Europe du Sud chez Prologis.

 

Deux années de développement

Sur la construction, une réduction de 75 % des déchets du chantier a été permise par l’utilisation de produits biosourcés ou recyclés, dont une partie des matériaux issus de la démolition des bâtiments de la friche. Un système de gestion des eaux pluviales a été mis en place pour atteindre la transparence hydraulique. Un travail important a été réalisé sur l’inertie thermique du bâtiment et son isolation, grâce à des collaborations avec différentes entreprises. Parmi elles, Accenta, acteur spécialisé dans la chaufferie et la climatisation bas carbone, qui a développé un système de pompes à chaleur stockant dans le sol la chaleur de l’été et le froid de l’hiver pour les restituer sous forme de chauffage et de climatisation plusieurs mois plus tard. Cette installation représente 30 % de la décarbonation totale du projet. Ainsi, la consommation d’énergie du site est passée de 75 % à 14 % des impacts totaux du bâtiment. Des Led ont également été installés, et la plateforme bénéficie en toiture de 36 000 m² de panneaux solaires qui couvrent 25 % de la consommation du site. Enfin, la biodiversité a également représenté un aspect crucial, avec la mise en place d’un verger, d’abris pour la faune et d’un programme de sauvegarde des abeilles. Tous ces efforts, pendant deux ans de développement, permettent au bâtiment d’afficher de multiples certifications. En dehors du « zéro carbone », qui sera confirmé en 2022 après une année d’exploitation, le site bénéficie d’une certification Breeam Outstanding, une première pour un entrepôt en France, de la certification Well Silver pour le bien-être au travail, ainsi que du label BiodiverCity niveau performant.

 

> Retrouvez les autres articles de notre dossier « L'immobilier logistique s'engage pour la performance environnementale ».

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine