Accueil / Dossiers / Transversal / Économie circulaire : repenser les emballages

Transversal

Économie circulaire : repenser les emballages

21.04.2020 • 14h00
|
par Emilien VILLEROY
D_2

2. LivingPackets donne une seconde vie à l'emballage

Dans la lignée des réflexions sur l’emballage réutilisable au service de l’économie circulaire, la start-up nantaise LivingPackets développe une solution dédiée au e-commerce et aux flux CtoC : The Box.

Et si votre colis e-commerce avait une seconde vie après être arrivé chez vous ? Voilà le concept de The Box, solution d’emballage connecté et réutilisable développée par la jeune pousse nantaise LivingPackets. Colis en polyéthylène expansé géolocalisable, The Box est dotée de systèmes de détection d’ouverture et d'indicateurs de chocs ou d’humidité. Disponible en deux formats (plat pour les livres et vêtements, ou plus large avec une capacité de deux boites à chaussures pour les produits plus volumineux), l’emballage est équipé d’un écran de type liseuse permettant de reproduire l’étiquette de n’importe quel transporteur. Concrètement, le concept de The Box est celui d’un emballage en libre circulation et libre service. Une fois reçue par le client après une commande e-commerce, il peut la garder et l’utiliser pour différents usages : l’envoi d’objets entre particuliers en payant seulement le service via une application ou le renvoi à différents partenaires, pour des dons par exemple, après dépôt en point relais. « Au-delà de la solution d’emballage qu’offre The Box pour les e-commerçants, le coeur de notre modèle est la recirculation et la réutilisation de la box dans le cadre de l’économie circulaire et des flux de seconde main », résume Stéphane Lerays, head of sales France.

 

Un positionnement fort alors que le marché de la seconde main connaît actuellement une belle croissance, porté par les évolutions de la législation et le dynamisme d’acteurs historiques (Emmaüs en tête) et des nouveaux business (Vinted). « Nous sommes persuadés que la Box offre une solution d’emballage clé en main pour tous ces types de marchés. Le CtoC représente un fort potentiel à nos yeux », résume Stéphane Lerays.

 

Des tests chez Cdiscount et Showroomprivé

Capable d’être utilisé plus de mille fois, ce « packaging pensé comme un service » a déjà été proposé aux clients de Cdiscount courant 2019 lors de deux premières phases de test. Des expérimentations qui débouchent aujourd’hui sur l’intégration de LivingPackets au sein de l’incubateur du e-commerçant, The Warehouse, en vue d’un démarrage de la production prévu pour le milieu d’année 2020. « C’est une opportunité pour aller plus loin dans le développement de l’écosystème de circulation de The Box ». LivingPackets échange également avec d’autres partenaires, ayant précédemment rejoint l’incubateur de Showroomprivé. « Nous sommes aussi en contact avec de grands groupes, intéressés par le concept de The Box. Nous allons donc pouvoir disposer de multiples points d’entrée sur le marché pour notre solution. Charge à nous désormais de mettre en place un réseau de partenaires capables d’offrir une large gamme de services de recirculation de la box, tout en évangélisant le concept auprès du grand public », explique Stéphane Lerays.

BUZZ LOG
“Les entreprises ont tendance à considérer leur supply chain comme un levier et à oublier que certains modes de fonctionnement avec les clients et des fournisseurs peuvent également être créateurs de valeur”
— Elisabeth Auzanneu, associée chez Diagma
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine