Accueil / Rencontres / Portrait / Stackr, au service de l'optimisation des coûts d'exploitation

PORTRAIT

Stackr, au service de l'optimisation des coûts d'exploitation

07.05.2020 • 09h45
|
par Laurène MATZEU DE VIALAR
A_1

Stackr | Corinne et Franck Zulian

Aujourd’hui reconnu à la fois comme éditeur de logiciels et acteur majeur dans le secteur logistique sur la gestion automatisée des accès véhicules et piétons, Stackr a su, en l’espace de 20 ans, se transformer au gré des opportunités pour servir trois marchés autour d’expertises majeures. Retour sur un destin bien pensé.

L’histoire de Stackr naît de la création de trois sociétés, réunies sous cette bannière unique en 2016. Pour comprendre le cheminement vers l’entreprise telle qu’elle existe aujourd’hui, il faut donc revenir en 1992, lorsque Franck Zulian rencontre Corinne, sa future épouse, sur les bancs des Arts et Métiers, à Paris. Fils de fonctionnaires, désireux de commencer à gagner sa vie en parallèle de son statut d’étudiant, il démarre alors une Junior-Entreprise qui le propulse tout naturellement vers le statut d’indépendant. Un an après avoir terminé ses études, Franck Zulian devient consultant en patrimoine immobilier dans les secteurs bancaire et distribution. L’aventure durera 10 ans. Et c’est durant cette période, plus précisément en 1996, qu’il se voit soumettre une nouvelle problématique pour l’un de ses clients : améliorer la performance des réseaux retail afi n de mesurer le taux de transformation des enseignes. « J’ai proposé de développer un système de quantification des flux entrants dans les boutiques et de développer cette offre en pilotant un ensemble de sous-traitants pour mettre en oeuvre la solution. Au bout d’environ trois ans, les enseignes m’ont finalement demandé de monter une société et de développer la solution », explique Franck Zulian.

 

Easycomptage naît donc en 2003 au travers de cette solution de quantification des flux de personnes. Précédant de peu une seconde société, Eurocsoft, proposant un logiciel de gestion à 360° du patrimoine immobilier, permettant d’optimiser les dépenses et la gestion multisites. « Au travers de ces deux sociétés, j’ai commencé à travailler avec des foncières commerciales. Ces dernières rencontraient notamment des problématiques de quantification de flux véhicules en complément des flux piétons. Nous avons alors cherché à développer une solution sur ce dernier enjeu », raconte Franck Zulian. C’est finalement en 2013, à la barre du tribunal de commerce de Marseille, que les époux Zulian rachètent une société en cessation de paiement basée à Aix-en-Provence et la nomment Euroshaktiware.

 

Du flux piétons au flux véhicules et du retail à la logistique

Cette entreprise les intéresse pour une raison bien précise : elle vient de remporter un appel à projets auprès du groupe Casino et de sa filiale Easydis sur la digitalisation du poste de garde. « Nous avons donc relevé le défi d’accompagner Casino dans le développement d’une solution que nous avons baptisée E-Gestrack. Il s’agissait de notre tout premier projet logistique. Par la suite, nous sommes passés à une solution standard que nous avons reproduite pour de nombreux clients », témoigne Franck Zulian. E-Gestrack, dédiée à la gestion automatisée et sécurisée des flux véhicules et piétons est en fait une solution de Flow Management System (FMS) qui s’interconnecte avec tous les outils présents en usines ou sur plateformes logistiques : WMS, TMS, ERP et YMS. 100 % automatisée, elle permet de gérer le check-in et le check-out sur site (prise de rendez-vous sur portail Web, identification via scan ID et prise de vue, impression des badges/ documents…), de contrôler leurs accès (identification via plaque d’immatriculation, code et QR code, gestion des abonnés, autorisations temporaires), mais également de piloter les flux (gestion des rendez-vous, du planning d’exploitation, alerte arrivée, affectation manuelle ou dynamique à une ou des ressources, suivi de l’avancée des missions).

 

Ainsi, à la suite de son projet avec Easydis, déployé sur plusieurs sites du groupe, l’entreprise est contactée par XPO Logistics et l’industriel Bonilait. Ils seront les premiers d’une longue liste aujourd’hui composée de noms tels que FM Logistic, Carrefour, ID Logistics, Faurecia, Nestlé, Decathlon ou Ikea… « Le développement dans le monde industriel et logistique s’est principalement fait par le bouche à oreille. Nos premiers commerciaux ne sont arrivés qu’en 2014. Aujourd’hui, nos clients sont nos meilleures plateformes de démonstration auprès des prospects », souligne Franck Zulian.

 

Réunir ses expertises autour d’une seule entité

Le couple Zulian parvient ainsi à développer trois sociétés complémentaires autour de deux métiers : éditeur logiciel et intégrateur de matériel, ainsi que trois solutions permettant de capter, gérer des flux mais également un patrimoine multisite de manière optimisée. « Finalement, tout était centralisé et nos trois sociétés s’organisaient de manière similaire. Mais nous nous sommes aperçus que certains de nos clients utilisaient plusieurs de nos solutions sans savoir que nous en étions à l’origine. Nous avons donc décidé de fusionner les trois entreprises en 2016 », relate Franck Zulian. Easycomptage, Eurocsoft et Euroshaktiware deviennent alors Stackr. Élargissement des fonctionnalités, complémentarité et transversalité des expertises ainsi que construction d’une identité commune sont parmi ses principaux objectifs. Autour de ces derniers, l’entreprise construit aussi ses valeurs : exactitude, inventivité et satisfaction client. « Pour être performant il faut être exact dans la recherche de solutions, répondre à des besoins client de manière simple et pertinente, à moindre prix tout en générant de la valeur pour leurs entreprises », détaille le PDG.

 

Et c’est notamment grâce à ces valeurs que Stackr a tout récemment été reconnue par la région Auvergne-Rhône-Alpes comme entreprise à fort potentiel. Elle envisage ainsi de « devenir sous 10 ans une ETI indépendante, où il fait bon vivre et inscrite parmi les leaders européens ou mondiaux du phygital data management », affirme Franck Zulian. « Aujourd’hui, la logistique représente 20 % de notre chiffre d’affaires. Nous souhaitons atteindre un équilibre de 30 % sur chacun de nos trois marchés : collectivités, distribution et industrie/logistique afin de ne pas être dépendant d’un secteur en particulier et sécuriser notre croissance », détaille-t-il. Pour ce faire, Stackr a achevé au printemps dernier une opération de croissance externe et racheté la société Sevitech, spécialisée dans les portiques antivol et la vidéo protection et vient également de remporter un important appel d’offres de la Métropole Aix-Marseille-Provence pour automatiser l’accès de 28 déchetteries et optimiser leur gestion. Prochaines étapes ? Fournir du conseil à ses clients et s’ouvrir à l’international : « 20 % de notre chiffre d’affaires est réalisé à l’étranger puisque nous y accompagnons nos clients existants. Notre stratégie à trois ans consiste à maintenir ce taux et à se développer par croissance externe sur le territoire européen », conclut Franck Zulian.

BUZZ LOG
“Il faut aller vers le ré-engineering permanent des organisations logistiques, avec une re-conception permanente des réseaux, des méthodes et des savoirs faire”
— Phillippe-Pierre Dornier, président de Newton.Vaureal Consulting
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine