Accueil / Rencontres / Interview / Trois questions à Thierry Dupré, PDG d'e-Logik

INTERVIEW

Trois questions à Thierry Dupré, PDG d'e-Logik

13.09.2018 • 09h40
|
par Charlotte COUSIN
A_1

e-Logik | Thierry Dupré, PDG

Être logisticien, ce n'est pas seulement faire un colis et le donner à un transporteur, c'est aussi le suivre et s'assurer que la livraison s'est passée correctement
Le réseau de logisticiens e-commerce e-Logik a profité du salon Paris Retail Week pour présenter ses deux nouveaux adhérents et aborder ses innovations en cours de développement pour 2019.

Vous avez accueilli cette année deux nouveaux adhérents dans le réseau e-Logik. Pouvez-vous en dire plus ?
En effet, deux nouveaux adhérents ont intégré e-Logik en 2018. Il s'agit de Jean Noyon de la société Noyon Logistique de Caen (14) en juin 2018 et de Maxime Laillier de la société Kairos Logistique à Paris-Roissy (95) en janvier 2018. Ce sont deux axes très forts car nous arrivons sur Paris où nous n'avons jamais été présents et nous nous rapprochons du port du Havre (76) ce qui va nous permettre d'aborder l'overseas et donc de faire bénéficier nos e-commerçants de tarifs et d'expertise sur l'importation de leurs produits. Cela porte à 12 le nombre de nos adhérents. En parallèle, nous avons développé notre premier entrepôt « fresh » à Montauban (82) avec température dirigée autour de 10-12 °C. Nous souhaitons à l'avenir nous développer sur cet axe du frais en réseau sur toute la France. Nous devrions également signer un partenariat avec le site commerçant e-Gourmets, un dénicheur de terroir, avec de premières expéditions pour la fin de l'année, l'idée étant de donner la possibilité à des producteurs de pouvoir s'adresser à une communauté qui aime les bons produits avec des circuits courts.
 
Vous avez également la volonté de développer le nombre de vos entrepôts ?
Tout à fait. Notre projet est d'avoir 20-25 entrepôts à l'horizon 2020 en logistique fine et une dizaine sur la partie « fresh ». En parallèle, nous souhaitons être un réseau qui intègre un service client car être logisticien, ce n'est pas seulement faire un colis et le donner à un transporteur, mais aussi le suivre et s'assurer que la livraison s'est passée correctement. Nous allons donc poursuivre le développement de notre service nommé Moncolis.com, le principe étant de le paramétrer à l'image de chaque client en évitant les notifications transport de type Colissimo, Chronopost... C'est vraiment notre client qui parle et indique que son colis est parti, arrivé... Ce service est déjà mis en place mais nous allons le déployer en 2019 sur le réseau, pour l'interfacer avec nos sites e-marchands.
 
D'autres nouveautés sont-elles à l'ordre du jour ?
Nous voulons également agrandir le pack start-up (abonnement logistique dédié aux startups avec des volumes allant jusqu'à 150 commandes par mois, ndlr) avec l'offre Nurser-e qui existe déjà chez tous nos adhérents et permet à de petits e-commerçants hébergés au sein de nos entrepôts de bénéficier de nos services transports. En revanche, ils réalisent eux-mêmes leur colis et dès lors qu'ils accélèrent, nous les basculons vers la préparation de commandes e-Logik. L'offre Nursere-e est déjà lancée à Toulouse (31) et sera déployée sur tous les territoires où se trouvent nos entrepôts.

BUZZ LOG
“L’enjeu consiste maintenant à fidéliser les clients non plus sur un canal de distribution mais sur une marque. Ce qui importe désormais n’est pas où va se faire la vente mais surtout qu’elle n’échappe pas à la marque, qu’elle n’aille pas sur un canal qui ne soit pas le sien.”
— Sophie Conte, directrice du développement chez Rhenus Logistics France.
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine