Accueil / Actualités / eCommerce / Des magasins monop' équipés en Abricolis, les casiers automatiques d’InPost

eCommerce

Des magasins monop' équipés en Abricolis, les casiers automatiques d’InPost

09.06.2016 • 08h30
|
A_1

L’enseigne de commerce de proximité monop’, du groupe Monoprix, noue un partenariat avec InPost, spécialiste des automates intelligents de livraison, pour équiper ses magasins de consignes automatiques Abricolis. Déployé préalablement dans 7 magasins pour une phase de test, le réseau de consignes en intérieur d’InPost va s’étendre à une vingtaine de monop’ dans toute la France.

Suite à un appel d’offres et une étude de satisfaction clients réalisée par l’institut de sondage TNS Sofrès, monop’ a décidé d’équiper une vingtaine de ses magasins en France d’Abricolis, les consignes automatiques développées par InPost. L’étude révèle que 91 % des clients ayant testé les Abricolis « ont une forte (21%), très forte (28%) voire extrêmement forte (51%) préférence pour cette solution de retrait, comparé aux autres actuellement proposées, comme l'indique InPost. 85% d'entre eux affirment qu'ils réutiliseront très certainement ces casiers InPost installés dans un magasin monop', considéré par les utilisateurs comme le lieu idéal pour venir retirer leurs colis. » Monoprix, qui a pu constater l’efficacité de la solution après avoir installé des Abricolis dans 7 monop’, va en installer une vingtaine dans toute la France, « au fur et à mesure des demandes des magasins et du succès du partenariat », indique Olivier Binet, directeur général France d’InPost.

 

Une solution propre

Le monop’ se distingue du Monoprix classique par son petit format, de 150 à 300 m². Il fait face, comme toutes les enseignes hyper-urbaines des distributeurs, aux contraintes environnementales et de délais liées aux livraisons en centres-villes. Olivier Binet assure que ses consignes vont se développer naturellement de par leur praticité et leur bien plus faible impact environnemental en matière de livraison : « Comment diminuer les problématiques que sont la pollution au gaz carbonique, la pollution sonore et la congestion ? Lorsque vous avez un livreur qui doit faire 25 livraisons dans un quartier, son véhicule va s’arrêter et démarrer autant de fois et gêner éventuellement la circulation. Ce n’est pas très optimisé. Lorsqu’il s’arrête une fois et qu’il dépose 25 colis dans un Abricolis, c’est 25 fois moins de pollution et autant de congestion en moins. Finalement c’est un principe de logistique urbaine relevant du bon sens. C’est pour cela aussi que l’on voit de plus en plus ces systèmes de consignes fleurir dans les centres-villes un peu partout en Europe. » 

 

Fiabilité technologique

Les Abricolis présentent également l’avantage de pouvoir être contrôlés en temps réel. InPost, qui en est à sa huitième génération de consigne développée en interne, peut intervenir à tout moment et décider par exemple de redémarrer à distance un casier présentant un bug d’affichage, tout en vérifiant le bon fonctionnement de l’opération grâce à une caméra pointée sur l’écran. La société a également passé un partenariat avec Odéolis, expert de la maintenance pour les terminaux en circuit court, pour intervenir en cas d’anomalie. Le réseau d'InPost en France compte environ 300 Abricolis, 350 avec ceux en cours d'installation. Présent depuis à peine deux dans le pays, le groupe d'origine polonaise va multiplier les installations sur l'ensemble du territoire. « Nous passerons entre 800 et 1000 [consignes] avant la fin de l’année, prévoit Olivier Binet. Le but est d’arriver à à peu près 2000 machines d’ici 2018 et d’en installer toujours plus en fonction du succès d’InPost. »

 

Démonstration de la solution

BUZZ LOG
“Les solutions informatisées sont sécurisées, standardisées, sous protocole et donc pas totalement dans l’esprit des solutions digitales.”
— Philippe-Pierre Dornier, président de Datapp
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine