Accueil / Actualités / Prestataires / DHL Supply Chain passe au GNL pour les livraisons urbaines et périurbaines

Prestataires

DHL Supply Chain passe au GNL pour les livraisons urbaines et périurbaines

15.11.2016 • 12h10
|
A_1
DHL Supply Chain | Walter Bessis, vice-président transport & LLP de DHL Supply Chain France

DHL Supply Chain met en exploitation ses premiers camions alimentés au gaz naturel liquéfié (GNL) pour la logistique urbaine et périurbaine, avec la collaboration de Scania et PKM Logistique, spécialiste de la remorque et du transport.

DHL Supply Chain se met au vert pour ses livraisons urbaines et périurbaines et adopte le GNL. En partenariat avec le constructeur suédois de poids lourds Scania et PKM Logistique, le logisticien lance la mise en exploitation de camions alimentés au gaz naturel liquéfié équipés de panneaux photovoltaïques et de batteries embarquées. Avec la collaboration de PKM Logistique, DHL Supply Chain a mis au point une remorque « double-deck » dont l’espace de chargement a été optimisé pour accueillir 66 % de palettes en plus, ou 1,150 tonne supplémentaire (selon la nature des marchandises transportées). Avec un maximum de 55 palettes transportées au lieu de 33, la remorque permet une réduction du nombre de trajets.

Ces nouveaux camions GNL, le spéclialiste supply chain du groupe DHL les met au service de ses clients, notamment de Metro pour la livraison des produits brasserie et épicerie sur Paris et la petite couronne. « Notre flotte GNL va grandir afin de pouvoir être proposée à d’autres clients, et nous allons continuer d’innover avec nos partenaires afin d’offrir des solutions toujours plus propres et efficaces. Ces solutions vont être par ailleurs intégrées à notre offre globale LLP pour fournir à nos clients un ensemble de services de pointe, les aidant à optimiser toujours plus leur efficacité et leurs performances, tout en réduisant leur empreinte carbone », conclut Walter Bessis, vice-président transport & LLP de DHL Supply Chain France (photo ci-dessus).

 

BUZZ LOG
“Ce que demandent les logisticiens à la géolocalisation, c’est de pouvoir réaliser un audit éphémère de leurs flux stratégiques”
— Loïc de Kerhor, directeur général d’Arenzi
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine