Accueil / Actualités / Entrepôts / Manutention : des investissements toujours à la hausse

Entrepôts

Manutention : des investissements toujours à la hausse

20.06.2017 • 13h55
|
A_1

Dans son dernier rapport, le Cisma (Syndicat des équipements pour la construction, les infrastructures, la sidérurgie et la manutention) pointe la bonne santé économique du secteur.

L’investissement s’accélère du côté de la manutention : après une progression de 4 % en 2016, les prévisions pour 2017 annoncent une hausse globale de 6 %. Des chiffres que le Cisma analyse par la conjonction de plusieurs facteurs : l'augmentation de la rentabilité des entreprises, des incitations fiscales avantageuses et le besoin grandissant de renouvellement des capacités de production alors que leur taux d'utilisation n'a jamais été aussi élevé (plus de 85% depuis le début de l'année). Un climat général favorable qui pousse les acteurs à investir. Dans le domaine des biens d’équipements, on atteindrait ainsi une augmentation de 27 %.

 

Face à un marché tiré vers le haut par des exportations en hausse et un secteur client dynamique, les commandes de matériel suivent la courbe. À la fin mai, le nombre d’unités vendues est en augmentation de 21 % pour les chariots électriques et 9 % pour les chariots industriels thermiques. L’automatisation des plateformes logistiques et entrepôts de stockage reste également une demande très forte. Seul domaine impacté : les commandes de ponts roulants, treuils et palans qui vont à la baisse (-5 %) sur le premier tiers de l’année, en l’absence de nouveaux projets industriels dans l’Hexagone.

 

De manière générale, le développement du secteur de la manutention reste vif et les chiffres le montrent : le Cisma estime pour 2017 une augmentation des effectifs de 4 % (contre 3 % en 2016) et une croissance du chiffre d’affaires des industriels de 8 %.

BUZZ LOG
“Ceux qui possédaient des supply chains matures, dotées de technologies avancées pour une vision de bout en bout, ont su se montrer plus résilients, plus longtemps”
— Olivier Bonneau, associé supply chain chez Deloitte
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine