Accueil / Actualités / eCommerce / Relais Colis prend de la vitesse

eCommerce

Relais Colis prend de la vitesse

22.09.2017 • 09h53
|
A_1

Relais Colis

Sur le stand de Relais Colis à la Paris Retail Week, rencontre avec Jean-Sébastien Léridon, directeur général, pour évoquer la nouvelle stratégie de l’entreprise qui veut devenir un "acteur de l'express". L’occasion d’évoquer les hubs automatisé du groupe ainsi que son offre Smart, lauréate du Paris Retail Award dans la catégorie Expérience Client.

Vous avez ouvert en avril dernier votre premier hub automatisé à Combs-La-Ville (77). De quels besoins est né ce projet ?

L’objectif était de traiter plus de colis, plus rapidement et de façon plus fiable. Grâce à ce hub, nous allons pouvoir conditionner jusqu’à 200 000 colis par jour d’ici la fin de l’année. Le temps de traitement a également été réduit de six heures ce qui permet à nos clients d’injecter leurs commandes jusqu’à 22 h pour une livraison le lendemain, là où nous avions un horaire limite de 14 h. Nous pouvons ainsi être des acteurs de l’express. Enfin, le système automatisé engendre une fiabilité beaucoup plus élevée. Cette construction rentre dans notre grand plan de deux ans dont le but est de repositionner Relais Colis sur l’express.

 

Quelles sont les prochaines étapes de ce plan ?

Nous avons entamé en août la construction du frère jumeau du hub de Combs-La-Ville qui sera à Genas (69), près de Lyon. Il fera la même chose mais pour les clients basés au sud de la Loire. Nous espérons pouvoir l’ouvrir d’ici l’été 2018. La construction du bâtiment est déjà lancée et l’installation des machines de tri devrait se faire au début de l’année prochaine. Avec ces deux centres, nous pourrons offrir de l’express sur toute la France.

 

Vous présentez également sur le salon votre offre Smart et ses nouvelles modalités. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Depuis quelques mois, nous proposons aux particuliers d’envoyer des colis sans impression d’étiquette, ce qui leur permet de gagner un temps précieux et de réaliser des économies. Il suffit d’aller en point Relais Colis avec son smart phone et un QR code pour valider l’envoi et déposer son colis. L’étiquetage code-barres est réalisé sur place par le commerçant. Nous allons maintenant étendre ce service aux retours e-commerçants, avec La Redoute dans un premier temps. Ce service sera disponible directement sur le site de Relais Colis au moment où le consommateur validera son retour.

 

Quels autres annonces mettez-vous en avant sur votre Paris Retail Week ?

Nous avons mis en place des systèmes « plug & play » à destination des petits e-commerçants pour qu’ils puissent rejoindre facilement le réseau Relais Colis. Nous proposons des solutions de collecte et de branchements informatiques opérationnels entre septembre et octobre 2017.

 

Vous avez ressenti une demande de la part des petites entreprises pour de telles solutions ?

Oui, la demande est énorme. Chaque semaine, nous avons une cinquantaine de structures de ce type qui nous contactent. Historiquement, nous n’avions que des gros clients mais nous pouvons maintenant répondre facilement à des demandes plus petites, que ce soit des e-commerçants qui vendent sur des grandes places de marché ou des particuliers qui se mettent à faire de la vente par correspondance. Notre objectif, c’est que ces petits clients représentent 20 % de notre chiffre d’affaires à l’horizon 2020, contre 0 % il y a encore un an.

BUZZ LOG
“Nombre d’études mettent en avant le fait que parmi les enfants qui naissent à l’heure actuelle, 75 % d’entre eux feront un métier qui n’existe pas aujourd’hui. Il y a donc un champ à inventer en supply chain.”
— Stéphanie Nadjarian, Senior Partner du cabinet de conseil Kea & Partners
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine