Accueil / Rencontres / Interview / Jean-Bastien Dussart, co-fondateur de Shippeo

INTERVIEW

Jean-Bastien Dussart, co-fondateur de Shippeo

12.11.2015 • 15h45
|
par Pierre Maxime BRANCHE
A_1
Nous voulions créer une place de marché afin de référencer l’offre disponible de ces petits transporteurs pour pouvoir la porter à la connaissance des donneurs d’ordres qui recherchent des solutions à moindre coûts.
Shippeo, nouvelle application mobile de gestion d’ordres de transport et de tracking, s’adresse à tous les chargeurs en mal d’information sur le suivi de leurs flux. Jean-Bastien Dussart, l’un des huit co-créateurs, nous dresse les contours et les objectifs d’une solution basée sur la simplicité d’utilisation.

Quelle est la vocation de votre application ?

Shippeo est une solution de gestion d’ordres de transport et de suivi en temps réel. L’objectif est de simplifier l’acte de transport grâce à une interface intuitive. Que vous soyez chargeur ou transporteur, elle permet de créer et gérer vos expéditions en quelques clics via une plateforme ergonomique qui centralise vos commandes, les transmet automatiquement au conducteur ou à l’affrété de votre choix et vous informe en temps réel de toutes les étapes de livraison. C’est donc aussi un système de tracking professionnel.

 

Quelle était votre problématique initiale ?

L’idée était de simplifier l’accès des petits transporteurs au marché. C’est un secteur très fragmenté, composé de nombreuses petites PME, d’artisans, des professionnels qui n’ont pas forcément accès aux appels d’offres des grands industriels qui sont plutôt à la recherche de solutions très professionnalisées avec notamment une partie reporting. Ces petites PME ne peuvent pas répondre à ce type d’appel d’offres, bien qu’ils soient souvent les moins chers du marché et travaillent en sous-traitance pour les plus grands acteurs du secteur. Nous voulions donc créer une place de marché afin de référencer l’offre disponible de ces petits transporteurs pour pouvoir la porter à la connaissance des donneurs d’ordres qui recherchent des solutions à moindre coûts. Mais après de nombreuses discussions, nous avons compris qu’il y avait potentiellement un besoin plus important au niveau des PME chargeurs qui n’ont pas de direction des transports structurée et qui ne procèdent pas par appel d’offres. Lorsque leur marchandise est sous-traitée par un grand logisticien, ils perdent généralement la traçabilité de leurs flux, ils ne savent pas quand ils sont chargés, déchargés ou s’il y a un retard. C’est donc cette problématique que nous avons décidé d’adresser.

 

Finalement, vous ciblez plus spécifiquement le tracking que l’attribution des ordres de transport ?

Nous voulons mettre notre application entre les mains des sous-traitants et des chauffeurs routiers pour réaliser du suivi de livraison en temps réel et avertir le donneur d’ordres de toutes les étapes.

 

Le manque d’information est-il un réel point noir pour les expéditeurs ?

Le suivi de livraison est vraiment pointé par les donneurs d’ordres, qui demandent de plus en plus d’information. Or, les très gros transporteurs ont en réalité des flottes en propre assez réduites, mais beaucoup de sous-traitance, donc des camions qui ne leur appartiennent pas. Une fois que l’on a confié la marchandise à ces soustraitants, vous perdez la visibilité de vos flux, il n’est pas possible de récupérer l’information. L’objectif, c’est de remonter cette information en temps réel. Il existe aujourd’hui une urgence chez les transporteurs car ils sont pressés par leurs donneurs d’ordres pour avoir de plus en plus de remontée d’information. Or, les chaînes logistiques sont de plus en plus tendues, avec des retards et des aléas qui entraînent parfois des centaines de milliers d’euros de pénalités.

 

Pourquoi avoir créé une application aussi simple d’utilisation ?

Nous nous sommes rendus compte que les transporteurs étaient assez réticents à voir rentrer dans leur habitacle des technologies trop invasives. Nous avons donc décidé de créer une application très ergonomique avec un simple écran d’accueil qui affiche en continu la prochaine action à valider. Par exemple, “je suis en route vers tel chargement”, je clique simplement oui quand la marchandise est chargée, etc. C’est une application qui marche principalement sur GPS et qui automatise un certain nombre de tâches, notamment les heures d’arrivées pour les chargements, et les remonte aux donneurs d’ordres et au transporteur. Elle est très facile d’utilisation, dès la première prise en main, nous avons déjà obtenu de très bons retours de chauffeurs.

 

Comment accéder au service ?

Aujourd’hui, il suffit de vous inscrire en ligne et de vous créer un compte. Notre équipe se charge de vous recontacter pour mettre en place vos différents accès. Ensuite, il suffit de télécharger et d’installer l’application sur n’importe quel smartphone Android. Une version iOS devrait bientôt être disponible. Avec Shippeo, nous souhaitions un service accessible instantanément, qui ne nécessite aucun déploiement compliqué sur site ou formation.

BUZZ LOG
“Les solutions assurance sont très matures dès lors que l’on se place au centre de la supply chain. En revanche, lorsque l’on s’en éloigne et que l’on s’intéresse aux fournisseurs situés juste derrière, nous rentrons dans l’inconnu.”
— Nicolas Rivière, directeur des études chez Siaci Saint Honoré
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine