Accueil / Reportages / Immobilier / Ingram Micro à Lomme : P3 s’élève dans la réhabilitation de sites en activité

Immobilier

Ingram Micro à Lomme : P3 s’élève dans la réhabilitation de sites en activité

12.12.2016 • 17h10
|
par Matthew PERGET
Rimg0 RTimg0
Rimg1 RTimg1
Rimg2 RTimg2
Rimg3 RTimg3
Rimg4 RTimg4
Rimg5 RTimg5
P3, propriétaire, promoteur et gestionnaire paneuropéen de bâtiments logistiques, a organisé le 9 décembre 2016 la cérémonie d’élévation de la première colonne de l’extension de 12 000 m² du site logistique d’Ingram Micro situé à Lomme, dans le Nord (59).

P3 a sa façon bien à lui de célébrer la mise en route d’un chantier en immobilier logistique. Exit le petit muret à taille humaine sur lesquels des dirigeants et des officiels viennent apposer une ou deux briques pour la traditionnelle pose de la première pierre. Le développeur européen préfère élever une colonne en béton avec une grue. Pour la neuvième fois en Europe et la première fois en France, P3 a ainsi procédé à l’élévation d’une première colonne. Le 9 décembre 2016, il a organisé ce rituel pour le compte d’Ingram Micro, grossiste numéro un dans le monde de la distribution de produits technologiques, en particulier de matériels informatiques. Ce dernier a retenu P3, suite à un appel d’offres émis en 2015, pour la construction d’une extension clé-en-main de 12 000 m² sur son site de Lomme, situé à une dizaine de kilomètres de Lille. Cet agrandissement – premier clé-en-main initié par l'équipe parisienne de P3 France – s’accompagne d’une réhabilitation intégrale de l’entrepôt de 30 000 m² au sein duquel Ingram Micro est implanté depuis 1999. Débuté en mars 2016, le chantier se clôturera en deux temps, avec la livraison de l’extension prévue en juillet 2017 puis l’achèvement de la remise à niveau de l’entrepôt d’ici fin 2017.


Rénovation en exploitation

Sur ce double chantier, P3 est confronté à une problématique majeure : le projet de modernisation du bâtiment existant, ainsi que son extension visant à porter sa surface totale à 42 000 m², doivent être réalisés sans y perturber l’activité. « Ce n’est pas facile de réaliser une extension et de rénover un bâtiment existant en même temps que l’exploitation du site, surtout pendant cette période à l’approche de Noël », a déclaré Andrew Stacey, directeur général de P3 France et directeur de l’asset management de P3 pour l’Europe de l’Ouest, lors du discours d’ouverture de la cérémonie d’élévation de la première colonne. Mais le gestionnaire de plateformes logistiques peut compter sur son partenariat avec le groupe Lyris, promoteur et constructeur spécialisé dans la remise aux normes ICPE des bâtiments logistiques. Selon Clément Van Tornhout, responsable opérationnel de Engilyr – société de maîtrise d’œuvre de Lyris – et superviseur du chantier, environ 70 % des opérations effectuées aujourd’hui par le contractant portent sur « de la réhabilitation en site occupé ». Une expertise que le groupe Lyris apporte à P3, qui a lui aussi vocation à multiplier les projets de modernisation d’entrepôts en activité.

 

Pour le bâtiment lommois d’Ingram Micro, ce rajeunissement consiste entre autres en la rénovation des façades, des équipements de quai et des 1 500 m² de bureaux. L’ensemble du site sera labélisé Biodivercity, référentiel délivré par le Conseil International Biodiversité & Immobilier (CIBI) visant à promouvoir « les meilleures pratiques en matière de biodiversité urbaine pendant les phases de programmation, de conception et de construction du cadre bâti, en France et dans le monde. » Les plans du futur bâtiment étendu ont été dessinés par le cabinet d’architectes SAGL, membre associé du groupe A.26 Architectures.


Développement de nouveaux services

Jouissant d’une forte croissance en France mais n’ayant plus assez de place sur son entrepôt lommois pour élargir son activité, Ingram Micro va pouvoir, grâce à l’extension de deux cellules de 6 000 m², proposer de nouveaux services à ses clients, qu’ils soient fidèles de longue date ou étrangers à son secteur. « Lomme est la plateforme logistique à partir de laquelle nous adressons toute la France, indique Sophie Deleval, directrice générale d’Ingram Micro France. Nous y réalisons à la fois le stockage et la prestation logistique, la livraison de produits dans le cadre de notre métier de base qui est la micro-informatique, mais nous développons aussi des services logistiques s’adressant à différents acteurs, issus ou non de l’informatique. Le fait que nous étendions la surface de ce bâtiment va nous permettre de développer l’activité ‘’services’’ et de stocker des produits pour le compte d’autres partenaires. Nous allons nous attacher à utiliser cet outil pour le mettre au profit du développement d’autres business. » Ingram Micro propose ainsi de développer les sites internet des e-commerçants qui n’en auraient pas encore, mais aussi prendre en charge la gestion des retours, l’étiquetage, la gestion des commandes, leurs paiements divers (CB, Visa, Mastercard, Paypal, etc.) et leurs remboursements.

 

Cette volonté d’Ingram Micro d’enrichir son catalogue de services, pour l’e-commerce en majeur partie, s’explique selon Alvaro Dafonte, directeur de projet industriel pour le chantier de Lomme et responsable de la division Commerce & fulfillment solutions d’Ingram Micro France, par la mutation naturelle de son secteur : « L’informatique est en train de connaître une transformation. Elle est arrivée à un marché de renouvellement. La vision aujourd’hui n’est pas la croissance au sens de ce marché d’équipement qui amenait chaque année du volume supplémentaire de ventes. La logique est plus dans la diversification. Nous accompagnons ainsi toutes les sociétés, et principalement les e-commerçants, à se concentrer sur la partie commerciale et marketing, et devenons leur partenaire pour leur permettre de faire leur commerce. » Pour l’heure, l'entrepôt de Lomme réalise selon Alvaro Dafonte entre 5 000 à 7000 commandes par jour, avec une cinquantaine de camions au départ de toute la France. Il emploie 200 personnes en période de pointe. Un chiffre qui devrait croître après l’extension, le nouveau site étant conçu pour accueillir jusqu’à 350 personnes.

 

La plateforme logistique de Lomme en chiffres

■ 30 000 m² de surface depuis 1999, 42 000 m² prévus à l'été 2017 ;

■ 2 cellules de 6 000 m² supplémentaires avec l'extension ;

■ 5 000 à 7 000 commandes effectuées par jour ;

■ 200 personnes en période de pointe actuellement, et peut-être 350 dans les années à venir.

Centre logistique Ingram Micro de Lomme
Agrandir le plan
BUZZ LOG
“L’internet physique appliqué à la logistique passe notamment par une digitalisation des process et des interfaces numériques homogènes.”
— Stephane Cren, responsable innovation chez GS1 France
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine