Accueil / Reportages / Immobilier / Prologis inaugure son entrepôt « intelligent » de 30 000 m² à l’Isle d’Abeau

Immobilier

Prologis inaugure son entrepôt « intelligent » de 30 000 m² à l’Isle d’Abeau

16.01.2017 • 10h00
|
par Jean-Bernard GALLOIS
Rimg0
© Prologis
RTimg0
Rimg1 RTimg1
Rimg2 RTimg2
Rimg4 RTimg4
Rimg6 RTimg6
Rimg7 RTimg7
Rimg8 RTimg8
Rimg9 RTimg9
Le développeur en immobilier logistique a livré, le 12 janvier dernier, un entrepôt au groupe Spi qui le mettra en exploitation en juin prochain. Le site présente deux nouveautés : deux mètres supplémentaires ont été gagnés en hauteur et la plateforme bénéficiera d’un système d’intelligence artificielle pour sa maintenance et sa gestion énergétique.

Et un dernier entrepôt pour faire le plein. Avec son site livré le 12 janvier dernier, Prologis boucle son aménagement sur la zone de l’Isle d’Abeau (38), à deux pas de l’aéroport Saint-Exupéry, au sud-est de Lyon, soit 568 000 m² au total. L’entrepôt a été inauguré avec son locataire, le groupe Spi, spécialisé dans le conditionnement, le copacking et le co-manufacturing. Bénéficiant d’un investissement de 30 millions d’euros de Prologis, il compte 30 000 m² au sol, répartis sur cinq cellules et 30 quais. Livré vide, il sera aménagé en mars 2017 par le groupe Spi qui souhaite démarrer son exploitation en juin. Avec un bail de location de 6 ans, Spi y réalisera le conditionnement, le copacking et la préparation de commandes de produits en vrac avant leur distribution. Afin d'obtenir une température dirigée entre 14 et 18°C, il y installera ses propres outils de mécanisation et de préparation de commandes. Même si le nom du premier client n'a pas été dévoilé, il se murmurait qu'il s'agissait d'un industriel de renom du secteur agroalimentaire. 

 

Hauteur inédite de 12 mètres

Ce 12 janvier, dans l’entrepôt totalement vide, la dizaine d’élus locaux circulait comme dans une cathédrale tant la hauteur perçue surprenait. Amélioration technique inédite sur le marché logistique, l’entrepôt bénéficie d’une hauteur sous poutre de 12 mètres, permettant le stockage d’un niveau supplémentaire de palettes par rapport à la hauteur habituelle de 10 mètres. Soit la possibilité de stocker sur les cinq cellules l’équivalent en volume de six cellules totalisant 35 000 m². « Nous aurons 40 000 emplacements palettes », se réjouit Philippe Illiano, président du groupe Spi.

 

Comme il n’était pas question de revenir sur la hauteur totale de 13,70 mètres pour des questions de simplicité administrative, Prologis a planché depuis deux ans sur une réduction de l’épaisseur des structures, toiture et poutres. Résultat : deux mètres ont été gagnés en hauteur « en compressant», indique Olivier Barge, directeur des projets pour l’Europe du Sud chez Prologis qui compte bien que cette spécificité « devienne un standard sur les  futurs bâtiments de son groupe».

 

Intelligence artificielle et analyse prédictive

Autre innovation, informatique celle-ci : le groupe d’immobilier logistique annonce avoir bâti le premier entrepôt « intelligent ». Avec son partenaire informatique Resolving, ce projet a été modélisé sous forme de maquette numérique en 3D BIM (Building information modeling). Celle-ci a ensuite permis la conception du bâtiment et sa gestion technique. « En cliquant sur un équipement, sa fiche et ses caractéristiques techniques apparaissent ainsi que les coordonnées du fabricant », souligne Olivier Barge. L’historique des opérations de maintenance et les consommations étant alors enregistrés, la gestion du bâtiment est ainsi simplifiée.

 

Par l’intelligence artificielle ajoutée dans son système informatique, Prologis entend optimiser les énergies consommées par le bâtiment et ses équipements. Les milliers d’informations remontées chaque minute des capteurs situés dans les quatre coins du bâtiment seront ainsi traitées. « L’objectif de notre système est d’avoir une analyse prédictive sur la maintenance et l’entretien pour anticiper les charges de fonctionnement en alertant sur les possibles incidents sur le bâtiment », ajoute Olivier Barge. En croisant les flux prévisionnels de chargement et déchargement avec les prévisions météo, la température de chaque entrepôt serait, par exemple, adaptée au plus juste en fonction de son activité. Et engendrerait une source de fortes économies d’énergie.


Si l’expérience sur cet entrepôt est concluante, Prologis, qui compte breveter son innovation, pourrait, dans un deuxième temps, relier plusieurs entrepôts à son intelligence artificielle. 

 

Quelques repères

 

■ Première plateforme connectée et équipée d'une intelligence artificielle ;

■ 30 000 m² d'entrepôt ,

■ Hauteur sous poutre de 12 mètres ;

■ 40 000 emplacements palettes ;

■ 5 cellules ;

■ 30 quais de chargement et déchargement.

 

 

Agrandir le plan
BUZZ LOG
“Tirer parti des standards GS1 doit rendre plus interopérables les applications blockchain dans la supply chain.”
— Yorke Rhodes III, global business strategist blockchain de Microsoft
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine