Accueil / Reportages / Immobilier / Avec Goodman, Amazon voit toujours plus grand pour ses centres de distribution français

Immobilier

Avec Goodman, Amazon voit toujours plus grand pour ses centres de distribution français

10.03.2017 • 10h40
|
par Matthew PERGET
Rimg0
© Laurent Guichardon
RTimg0
Rimg1 RTimg1
Rimg2 RTimg2
Rimg3 RTimg3
Rimg4 RTimg4
Rimg5 RTimg5
Le groupe international d’immobilier intégré Goodman a célébré le 9 mars 2017 la pose symbolique de la première pierre du nouveau centre de distribution d’Amazon de 107 000 m² situé à Boves (80), en région Hauts-de-France. Il en a profité pour faire le point, avec son client, sur l’avancement du chantier hors norme du futur plus grand site du e-commerçant en France.

Même posté bien au centre à 15 mètres de distance de sa façade, il est difficile d'apercevoir les extrémités du prochain centre de distribution français d’Amazon et ses 540 mètres de long. Débuté en octobre 2016, son pharaonique chantier aux 11 mois de délais avance à grand pas. Installé à Boves, dans la Somme (80), le géant du e-commerce devrait dispatcher dès septembre 2017 – date prévue de livraison de la plateforme et du démarrage simultané de l’activité – ses deux cents millions de références au sein des 107 000 m² de surface logistique du nouveau centre. « Il complète les quatre sites de distribution que nous avons déjà en France à Montélimar (26), Orléans (45), Chalon-sur-Saône (71) et Douai (59), a souligné Ronan Bolé, directeur des opérations France d’Amazon, lors de la visite du chantier organisée le 9 mars à l’occasion de la cérémonie de pose symbolique de la première pierre du centre de distribution. Il est positionné dans la région des Hauts-de-France que nous commençons à beaucoup aimer puisque nous y avons désormais pas moins de quatre sites Amazon, en comptant les sites de tri. Idéalement placée pour nous, la région se trouve au centre de nos réseaux logistiques européens avec des activités au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie, en Allemagne et un petit peu dans les pays de l’Est. » Développé par Goodman, propriétaire du terrain et du bâtiment et construit par Quartus Tertiaire & Logistique, il sera le plus grand centre de distribution d’Amazon en France.

 

« Le plus grand jamais construit dans le pays par Goodman »

Le bâtiment Amazon de Boves sera le cinquième développé par Goodman en France et « le plus grand jamais construit dans le pays par Goodman » selon Benoît Chappey, son directeur du développement dans l’Hexagone. « Nous sommes rôdés à l’exercice de la réalisation de très grandes plateformes, assure-t-il. Nous avons réalisé pour eux le bâtiment de Lauwin-Planque qui fait 100 000 mètres carrés. Une fois que le site de Boves sera livré, nous aurons plus de 350 000 m² de surface logistique sous gestion pour Amazon en France, et ce chiffre sera supérieur à 1 million de mètres carrés en Europe. » Goodman, dont l’origine de sa relation avec le géant américain remonte à 2006 avec la construction d’un premier bâtiment en Allemagne, est l’unique développeur de sites logistiques en France pour ce très important loueur, aux attentes aussi grandes que ses surfaces. « C’est un client qui a des exigences fortes sur les préconisations techniques et les cahiers des charges, très pointus, précise Benoît Chappey. De plus lorsqu’ils lancent un projet, il faut que ça aille très vite. Ici à Boves, il faut que le bâtiment puisse être opérationnel en septembre pour qu’ils assurent toutes les livraisons du pic de Noël. Ils ont ainsi besoin d’avoir des partenaires qui comprennent et anticipent leurs demandes d’un point de vue technique, et qui puissent s’engager à 100 % et leur garantir un respect absolu des délais. »

 

Hauteur de vue et hausse des commandes

Le centre de distribution de Boves sera le seul à livrer les articles de « grande taille » – lorsqu’un des côtés dépasse les 40 cm de long selon les critères d’Amazon – en France. Trois cellules de 6 000 mètres carrés abriteront uniquement ces références volumineuses, rangées dans des palettiers grandes hauteurs à allées réduites. 300 conducteurs d’engins à mâts rétractables, permis Caces 5 en poche, auront pour charge d’aller prélever ou stocker des articles jusqu’à neuf mètres de hauteur. Amazon prévoit d’embaucher 500 personnes en CDI sur son nouveau site samarien et commence déjà à recruter des managers pour encadrer les équipes. Les candidats auront le loisir de se perdre en se rendant à leurs entretiens dans des bureaux répartis sur 6 000 m², soit l’équivalent d’une cellule entière. Ils pourront par la suite sortir par les nombreuses portes de service ou l’un des 85 quais de la plateforme logistique et se rendre sur les immenses parkings véhicules, celui pour poids lourds étant conçu pour en accueillir une centaine. Ronan Bolé a rappelé que les centres de distribution d’Amazon sont coutumiers des allers-retours incessants de camions : « Le site de Douai a su, en une seule journée, en gérer entre 400 et 500. Nous verrons comment nous allons développer celui de Boves mais nous devons être équipés pour traiter ce nombre de camions dans le cadre d’une journée de forte activité. » Le 11 décembre 2016, Amazon avait atteint son record de commandes avec plus 1 600 000 paniers traités en une journée. Avec l’ouverture prochaine du nouveau centre, l’entreprise américaine, fidèle à son goût pour l'aggrandissement, ambitionne de surpasser ces chiffres.

 

 

Crédits de l'ensemble des photographies : © Laurent Guichardon

Le site de Boves en chiffres

■ 107 000 m² de surface ;

 

■ 540 mètres de long et 186 de large ;

 

■ 85 quais de chargement pour les poids lourds ;

 

■ 200 millions de références disponibles ;

 

■ 500 CDI prévus par Amazon.

Centre de distribution Amazon de Boves
Agrandir le plan
BUZZ LOG
“L’internet physique appliqué à la logistique passe notamment par une digitalisation des process et des interfaces numériques homogènes.”
— Stephane Cren, responsable innovation chez GS1 France
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine