Accueil / Actualités / Transversal / Lahaye ouvre un troisième centre de rénovation de palettes avec LPR

Transversal

Lahaye ouvre un troisième centre de rénovation de palettes avec LPR

20.03.2018 • 11h30
|
A_1

Le logisticien breton a inauguré une nouvelle ligne automatisée de tri et de réparation de palettes en bois à Grand-Fougeray, à côté de Rennes. La société, qui a traité 3,8 millions de palettes rouges l’an dernier, a pour objectif d’atteindre les 4,5 millions cette année.

C’est au milieu de hautes piles de palettes rouges que les responsables de Lahaye Packaging et de LPR ont inauguré, ce jeudi 15 mars, une nouvelle ligne automatisée de tri et de rénovation de palettes au centre de services de Grand-Fougeray, au sud de Rennes. 

Deuxième transporteur breton et 40ème au niveau national, Lahaye Global Logistics poursuit son développement dans la niche de la réparation en collaboration avec LPR (Les Palettes Rouges) à travers sa filiale Lahaye Packaging. Un centre de service a ouvert voici trois semaines à Carhaix dans le Finistère et un troisième va ouvrir très bientôt sur le site de Payré, dans la Vienne.


Dans les trois centres, ce sont 50 employés de Lahaye qui collectent, trient, remettent en état, stockent puis chargent les palettes rouges qui seront acheminées chez les clients de LPR répartis dans le grand ouest. Une quinzaine de camions entrent chaque jour pour déposer les palettes qu’ils ont récupérées dans les magasins et les centres de production, à raison de 600 en moyenne par camion complet. « Nous travaillons dans la région bretonne, en Basse-Normandie et dans les Pays de la Loire et les camions ne repartent pas à vide mais chargés de palettes qui ont été réparées et repeintes ou simplement lavées », souligne Patrick Lahaye, le président du groupe breton.

 

3,8 millions de palettes triées en 2017

Dans le centre, après avoir été débarrassé des plastiques et autres déchets qui pouvaient les habiller, les demi-palettes sont triées à la main par les employés tandis que les autres formats sont amenés par chariot frontal. Quatre tables sont utilisées pour réparer les demi-palettes. Afin de faciliter le travail des employés sur les palettes de 30 kg, cinq machines les soulèvent jusqu’à l’opérateur qui n’a pas à se baisser. Au total, les 16 opérateurs travaillent dans un espace de 1 000 m² en 2/8. Puis les palettes qui le nécessitent vont se revêtir d’une peinture hydrosoluble rouge dans une cabine qui leur est dédiée.


Le centre a trié 3,8 millions de palettes l’an dernier et en a réparé près de 500 000 pour prolonger ainsi leur durée de vie qui atteint sept ans en moyenne. La pleine saison se situe d’avril à septembre. « Dès qu’il fait plus de 25°C, les flux augmentent de manière exponentielle », indique un employé. Après leur réparation, les palettes sont entreposées dans un hangar de 2 000 m² qui peut contenir 15 000 unités avant leur expédition chez les clients.

BUZZ LOG
“L’enjeu consiste maintenant à fidéliser les clients non plus sur un canal de distribution mais sur une marque. Ce qui importe désormais n’est pas où va se faire la vente mais surtout qu’elle n’échappe pas à la marque, qu’elle n’aille pas sur un canal qui ne soit pas le sien.”
— Sophie Conte, directrice du développement chez Rhenus Logistics France.
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine