Accueil / Actualités / Prestataires / Gefco renoue avec la rentabilité

Prestataires

Gefco renoue avec la rentabilité

12.04.2018 • 13h52
|
A_1

Gefco

Le prestataire logistique a réalisé de solides performances en 2017. Cette dernière année est marquée par le retour à la rentabilité de ses activités overland et freight forwarding, historiquement déficitaires.

« Excellente année ». C’est ainsi que Luc Nadal, président du directoire du groupe Gefco, a qualifié 2017. Avec un chiffre d'affaires de 4,4 milliards d’euros, en hausse de 5,1 % par rapport à l’année dernière et un Ebitda de 201 millions d’euros, en augmentation de 16 %, le prestataire affiche en effet des performances au beau fixe et renoue avec la rentabilité.

 

« Notre programme d'excellence opérationnelle, débuté en 2014, a permis de réaliser des progrès considérables dans la réorganisation des divisions historiquement déficitaires et de franchir une étape importante, en 2017, avec le retour à la rentabilité de nos activités overland et freight forwarding », se félicite le dirigeant.

 

Une part significative de la croissance du chiffre d'affaires du groupe provient du segment market clients (clients hors PSA). La hausse du chiffre d'affaires a atteint 8,1 % grâce à des contrats importants remportés sur le marché automobile : Jaguar-Land Rover, Volkswagen, Tesla, Audi, Volvo, Renault-Nissan, Carglass et London Electric Vehicles. Le groupe a également poursuivi son expansion dans le secteur non automobile, lequel représente désormais plus d'un tiers des revenus de Gefco, hors revenus PSA. Dans ce domaine, de nouveaux contrats ont été signés dans l'alimentaire, la distribution et le retail (Amazon, Baron de Rothschild, Kiabi, LC Waikiki et L'Oréal), dans l'énergie (Gazprom Neft Supply), dans l'aérospatiale (Safran), dans la fabrication industrielle (Severstal) ainsi que dans les sciences de la vie et de la santé (Fresenius, Procter and Gamble).

BUZZ LOG
“Nos clients ayant pris de l’avance en termes de digitalisation – avec des tours de contrôle, des tableaux de bord et des outils de pilotage performants – étaient clairement mieux placés pour gérer leur activité pendant la crise”
— Nicolas Bouvet, managing director chez Accenture
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine