Accueil / Actualités / Mobilités / Avec sa nouvelle barge colis lourds, Rhenus Logistics innove dans le transport fluvial

Mobilités

Avec sa nouvelle barge colis lourds, Rhenus Logistics innove dans le transport fluvial

15.01.2019 • 11h08
|
A_1

Rhenus Logistics | La barge Fortitudo

La barge Fortitudo, adaptée aux canaux à petits gabarits, a fait son voyage inaugural en novembre 2018 entre Calais et Strasbourg.

Premier voyage pour la barge Fortitudo. Affrétée sur le long terme par le prestataire Rhenus Logistics, cette barge spécialement conçue pour le transport de colis lourds sur des canaux Freycinet a été utilisé pour la première fois en novembre dernier dans le cadre d'un trajet entre Calais et Strasbourg, utilisant uniquement les voies fluviales et sans rupture de charge. Construite en 2018 en France et pouvant transporter des colis pesant jusqu'à 310 tonnes à 1,90 mètres d'enfoncement, celle-ci a transporté à cette occasion un alternateur de 150 tonnes et une turbine de 38 tonnes. « À l'avenir, elle pourra transporter tout type de colis lourd et exceptionnel pour les secteurs de l'industrie, de l'énergie ou du BTP », explique Gérard Litschko, responsable du département projets industriels de Rhenus Logistics Alsace.

 

Répondant aux besoins des industriels situés à proximité des canaux à petit gabarit, cette barge « unique sur le marché » a été développée en partie par les équipes de Rhenus Project Logistics Strasbourg, qui l'ont prise sous contrat pour les prochaines années. Ayant Strasbourg pour port d'attache, la barge Fortitudo pourra être utilisée sur tous les canaux de France ainsi que dans des axes transfrontaliers avec l'Allemagne, la Suisse ou d'autres pays européens. Équipée de son propre moteur, elle est autonome pour le passage des écluses, même si sa navigation peut se faire également à l'aide d'un pousseur.

BUZZ LOG
“Une des conséquences et des avantages de la digitalisation, c'est de décloisonner le fonctionnement entre les différentes directions opérationnelles de l’entreprise”
— Jean-Christophe Henry, directeur général d'Infflux
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine