Accueil / Actualités / Prestataires / Log's prévoit de construire 450 000 m² d'entrepôts et de recruter 1 500 collaborateurs d'ici 2022

Prestataires

Log's prévoit de construire 450 000 m² d'entrepôts et de recruter 1 500 collaborateurs d'ici 2022

11.01.2019 • 11h36
|
A_1

Log's

Dans le cadre de son plan Ambition 200, le prestataire logistique vient de finaliser une opération de cession-bail de 11 de ses entrepôts. De quoi lancer de nouveaux objectifs pour l'entreprise.

Souhaitant atteindre 200 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2022, le prestataire logistique Log's vient de finaliser une opération de cession-bail (sale and lease-back) avec Morgan Stanley Real Estate Investing. Celle-ci concerne onze entrepôts appartenant à Log's. Cette opération permet ainsi au prestataire logistique de porter sa capacité d'investissement à hauteur de 240 millions d'euros, et de lancer ainsi plusieurs grands objectifs de fonds.

 

Tout d'abord, un investissement fort dans l'immobilier avec la construction prévue de 450 000 m² d'entrepôts dernière génération d'ici 2022, principalement dans les Hauts-de-France, au sein des communes de Sailly-lez-Cambrai (59), Maubeuge (59), Wattrelos (59), Denain (59) ainsi que Louvres (95). Log's souhaite également agrandir fortement ses effectifs, visant le recrutement de 1 500 collaborateurs supplémentaires dans les quatre prochaines années, en partie dans du développement international. Un objectif appuyé par le lancement prochain de la Log's School, qui permettra de former et d'intégrer de futurs collaborateurs au sein de Log's. Enfin, l'entreprise souhaite augmenter ses investissements du côté de l'innovation sur des sujets tels que le goods-to-man, les exosquelettes, les drones inventoristes ou encore de la cobotique. Employant aujourd'hui plus de 2 000 collaborateurs sur plus de 700 000 m² de surfaces logistiques exploitées, Log's affiche un chiffre d'affaires de 125 millions d'euros pour l'année 2018.

BUZZ LOG
“Nous arrivons aujourd'hui dans un monde où il n'y a techniquement plus de barrières à l'interopérabilité. Nous devons donc adopter cette vision d'ouverture.”
— Lucien Besse, COO et co-fondateur de Shippeo
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine