Accueil / Actualités / Prestataires / Dachser enregistre une croissance de 5,5 % en 2018

Prestataires

Dachser enregistre une croissance de 5,5 % en 2018

03.04.2019 • 12h08
|
A_1

Dachser

Le prestataire logistique et transport affiche des résultats en croissance pour 2018 avec 5,57 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

L'année 2018 affiche de nouveaux records en matière d'envois, de tonnage et d'effectifs pour le prestataire international de solutions de transport et de logistique. Avec une croissance de 5,5 %, Dachser enregistre un chiffre d'affaires net consolidé de 5,57 milliards d'euros. Tandis que le nombre d'envois a progressé, comme en 2017, de 2,5 % cette année, montant à 83,7 millions, le tonnage global a lui augmenté de 3 %, atteignant 41,3 millions de tonnes. Au niveau des effectifs, ce sont 1 511 personnes de plus qui ont rejoint le groupe en 2018, portant son total à 30 609 collaborateurs.

 

Les résultats par domaine

Malgré les problématiques conjoncturelles (pénurie de conducteurs routiers et de logisticiens qualifiés, incertitude sur l'avenir des véhicules diesel et sur les retentissements du Brexit...), Dachser a bénéficié d'un environnement économique favorable pour le développement de sa croissance : « Depuis 2018, la gestion de ressources limitées est devenue une compétence-clé de la logistique. Dans ce contexte, il est impératif d'aborder le thème de la croissance de manière réfléchie. Il convient de la gérer de manière à préserver un équilibre sain entre la qualité, les processus et les coûts. En effet, nos collaborateurs et nos clients ne bénéficieront de la croissance que nous réalisons qu'à condition qu'elle soit durable », détaille Bernhard Simon, CEO de Dachser SE.

 

Plus spécifiquement, par domaine, c'est la business line European Logistics (EL) qui enregistre la plus forte croissance avec un chiffre d'affaires net de 3,55 milliards d'euro, soit une augmentation de 7 %. Le business field Road Logistics, qui comprend le transport et le stockage de biens industriels et de produits alimentaires, atteint de son côté 4,47 milliards d'euros, avec une hausse du chiffre d'affaires net consolidé de 6,6 %. Quant au domaine Food Logistics, son chiffre d'affaires net consolidé a progressé de 5,3 %, atteignant 917 millions d'euros, avec une augmentation du tonnage de 2 %. De par son évolution dans un univers plus volatile, le business field Air & Sea Logistics a, pour sa part, vu son chiffre d'affaires stagner à environ 1,19 milliard d'euros, avec une baisse de 2,9 % du nombre des envois, qui a été compensée par une croissance du tonnage de 6,6 %, réalisée principalement dans le fret maritime. « Nous aurons remplacé toutes les solutions locales par notre propre système de gestion de transport (TMS) Othello à l'horizon 2020. Avec le déploiement complet de ce système en Chine, nous avons franchi une étape importante en 2018. Mais la maîtrise, le contrôle d'interfaces complexes et l'intégration profonde de nos systèmes logistiques sont autant de facteurs clés d'une croissance créatrice de valeur dans le fret aérien et maritime. C'est pourquoi nous avons tout intérêt à investir dans l'intégration et la standardisation, comme cela a été le cas auparavant avec le transport terrestre en Europe », explique Bernhard Simon.

 

Des investissements importants

L'année 2018 a également été l'occasion pour le groupe de réaliser des investissements pour ses collaborateurs et dans ses capacités de production et d'innovation, à hauteur de 126 millions d'euros consacrés à des installations logistiques, des systèmes informatiques et des équipements techniques. En 2019, ce sont 234 millions d'euros qui ont été affectés au budget, ainsi qu'un focus mis sur la formation, notamment pour les conducteurs routiers en Allemagne. « Avec aujourd'hui 207 stagiaires chez Dachser Service & Ausbildungs GmbH, nous sommes désormais l'un des plus grands formateurs de conducteurs en Allemagne. Nous allons porter notre attention également sur la qualification de logisticiens pour nos entrepôts de manutention et de stockage », explique Bernhard Simon.

BUZZ LOG
“Les gestionnaires d'entrepôt veulent de l’information en temps réel. Avec la démocratisation des outils de digitalisation, les possibilités se multiplient pour leur proposer de véritables outils d’aide à la décision”
— Jean-Jacques Boulet, responsable marketing chez Aprolis
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine