Accueil / Actualités / Chargeurs / Ikea Paris Madeleine ajuste sa logistique au centre-ville

Chargeurs

Ikea Paris Madeleine ajuste sa logistique au centre-ville

13.05.2019 • 15h14
|
A_1

Ikea

Le 6 mai dernier, Ikea a ouvert en plein Paris un magasin nouvelle génération. Un concept plus petit, qui n’expose qu’une part restreinte de l'offre de la marque suédoise et rompt avec ses habitudes. Ce parti pris a nécessité d’affûter toute sa logistique avec l'objectif d’atteindre zéro émission de CO2 d’ici 2020.

Lundi 6 mai, Ikea a ouvert, place de la Madeleine, son 34e magasin en France mais surtout son premier point de vente dans Paris intra-muros. Une nouveauté puisque le distributeur suédois n’avait jusqu'ici que des points de vente en périphérie de la Capitale. Le projet, qui cible environ deux millions d’habitants, a nécessité un investissement de 6,6 millions d’euros (hors immobilier) pour une année de réflexion. « Avec un format si différent et innovant, Ikea Paris La Madeleine marque le début d’un nouveau chapitre pour l’enseigne afin d’être plus pratique et accessible pour le plus grand nombre », explique Walter Kadnar, PDG d’Ikea Retail France


Selon Annie Bétreau, directrice du magasin, ce lieu « est plus qu’un magasin, c’est un nouveau lieu de vie, inspirant et expérientiel, créé par les Parisiens, pour les Parisiens. » En effet, le distributeur suédois a sondé 1 200 habitants pour connaître leurs attentes sur la venue d’Ikea à Paris et ainsi dévoiler un nouveau concept de magasin taillé pour le centre-ville. La boutique fait 5400 m², répartis sur deux niveaux avec cinq univers distincts (rêver, ranger, cuisiner, vivre ensemble et la restauration), très loin des très grandes surfaces habituelles de 30 000 à 40 000 m². Autre nouveauté, le circuit imposé à l'intérieur du magasin disparaît, les clients pouvant découvrir les 4 200 références mis en scène dans 29 espaces scénarisés sans labyrinthe à suivre. L’ensemble du catalogue est accessible via des bornes digitales et seules 1 500 références – surtout des articles de décoration et cuisine - sont disponibles pour être achetées et emportées immédiatement. Autrement dit, Ikea ne veut pas contraindre le temps de ses clients dans sa boutique de centre-ville. Ces derniers peuvent tout autant flâner 15 minutes que rester des heures pour concevoir leur cuisine ou repenser leur intérieur avec un architecte.


De multiples solutions de livraison toujours payantes

Ce parti pris de magasin-showroom est allé de pair avec une réflexion complète autour de la logistique. Pour les articles que les clients peuvent acheter sur place, Ikea propose de la livraison en sortie de caisse. Un accord a été passé avec la start-up Olvo qui livrera les articles en vélo dans la journée. Et pour les clients chargés et fatigués de leurs emplettes, un partenariat a également été signé avec la société de VTC Marcel qui ne possède que des véhicules verts.


Pour les articles non disponibles immédiatement, Ikea propose diverses solutions. Un tarif unique de 59 euros est appliqué pour une livraison en Ile-de-France sous deux à trois jours. Une livraison pour les colis de moins de 20 kg est possible dans l’un des 350 points Mondial Relay pour 5,90 euros, et 29 euros pour les articles volumineux. Le click and collect est proposé dans tous les Ikea d’Ile-de-France mais pas dans le magasin de la Madeleine, celui-ci réservant sa surface uniquement à la vente et à la démonstration de produits. Et chose étonnante, ce service click and collect est payant ! C’est un cas à part dans le secteur de la distribution qui peine à facturer les services aux clients. Chez Ikea, pas de service gratuit. Un positionnement qui contribue à l’équilibre financier…


Une base arrière sur Gennevilliers

Tous les articles sont expédiés pour le moment depuis la plateforme de distribution urbaine Paris Air² Logistique, développée par Vailog (groupe Segro) et implantée sur le port de Gennevilliers (92). Ikea y dispose de 50 000 m² depuis janvier 2019 pour livrer les commandes e-commerce et également approvisionner tous les jours le site de la Madeleine. Dans son magasin parisien, l'enseigne bénéficie d'autre part d’un accès parking en sous-sol pour réaliser ses livraisons sans bloquer la place. Les véhicules utilisés sont pour le moment thermiques mais Ikea compte basculer d’ici 2020 en véhicule électrique, avec en objectif de zéro émission d’ici 2020. Autre évolution prochaine qui doit permettre d’améliorer le bilan carbone et de livrer plus rapidement, du ship-from-store sera prochainement mis en place depuis les autres magasins de la région parisienne.

BUZZ LOG
“Pour faire avancer la supply chain, il est crucial de ne pas réfléchir qu'entre spécialistes.”
— Jean-Michel Guarneri, président de l'Aslog et conseiller stratégique du groupe Renault Nissan
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine