Accueil / Actualités / Transversal / À l’heure du Covid-19 : bilan d’étape #1

Transversal

À l’heure du Covid-19 : bilan d’étape #1

22.05.2020 • 10h00
A_1

Bolloré Logistics

Interrogés durant le confinement, divers acteurs de la supply chain ont témoigné sur le site de Voxlog de la manière dont ils se sont mobilisés et réorganisés durant cette période complexe. Après plusieurs mois de crise, ils évoquent désormais leur vision de la reprise dans des témoignages recueillis entre le 11 et le 18 mai. Aujourd'hui, la parole est donnée à Bolloré Logistics, Alliance Healthcare, Stef et ID Logistics.

Henri Le Gouis, CEO de Bolloré Logistics Europe :

Cette crise nous apporte chaque jour de nouveaux défis et nous amène à démontrer notre capacité à réagir en situation d’urgence. L’agilité fait partie de notre ADN et notre expérience nous permet d’appréhender les contraintes logistiques pour assurer la bonne exécution des opérations de bout en bout, dans des délais souvent serrés. Ces dernières semaines, nous avons redoublé d’efforts pour adapter nos ressources. Nous avons opté pour une posture de résilience pour neutraliser l’impact de la baisse d’activités. Le contrôle des coûts n’a été possible que par la mobilisation des équipes et une gestion décentralisée pour permettre à chaque agence de faire face à cette situation en fonction de ses problématiques. Cela a permis d’assurer la continuité de nos services : aucune de nos 60 agences en France n’a jamais cessé de fonctionner. Depuis le 11 mai, nous nous organisons un retour par rotation des équipes en présentiel afin de ne pas perdre le lien social qui constitue le socle de l’entreprise, en adaptant la disposition des bureaux, distribuant des équipements de protection et veillant au respect des gestes barrières.


Nous avons également dû adapter nos solutions à un changement radical du fret aérien avec l’arrêt quasi général des vols passagers. En mutualisant nos chargements, en mobilisant notre réseau international et en nous appuyant sur les opérateurs cargo avec qui nous avons tissé des liens de longue date, nous avons pu affréter plus d’une cinquantaine d’avions au mois d’avril entre l’Asie et l’Europe. Ce pont aérien a permis de contribuer efficacement à l’importation de matériels médicaux dont la France avait besoin. D’ici la fin mai, nous aurons importé plus d’un demi-milliard de masques ainsi que des gants chirurgicaux, des vêtements de protection et des respirateurs.


L’avenir du secteur offre peu de visibilité à ce stade. Nous pensons que le marché du fret aérien va être durement désorganisé et que la reprise pour les compagnies aériennes se fera par étape et de façon progressive. En Asie, nous observons un redémarrage des activités depuis quelques semaines déjà mais il est beaucoup moins notable sur les autres marchés exports.


Au sein de Bolloré Logistics, cette période de crise aura démonté que nous sommes capables d’accompagner nos clients et de les aider à réorganiser leur supply chain dans un marché tendu. Elle aura également mis en évidence le fort potentiel du fret aérien qui demeure le vecteur par excellence pour faire face aux situations d’urgence.

 

 

 

 

Laurent Bendavid, PDG d’Alliance Healthcare Group France :

Alliance Healthcare s’est mobilisée depuis le début de la crise sanitaire pour maintenir ses missions de service public à destination des pharmacies, hôpitaux et autres établissements de santé. En adaptant régulièrement nos organisations, nous avons été en mesure de maintenir les deux livraisons quotidiennes aux pharmacies pour les médicaments et dispositifs médicaux partout en France. Nous avons assuré l’approvisionnement de plusieurs dizaines de millions de masques issus des dotations de l’État pour le personnel soignant et les personnes fragiles. Nous avons également pris en charge la logistique de livraisons de masques organisée par des collectivités ou des CCI à destination des populations ou des entreprises.


Sur les deux derniers mois, nous enregistrons une baisse sensible de chiffre d’affaires selon les activités. Cette dégradation vient impacter directement une situation financière déjà très fragile avant la crise liée à la situation critique dans laquelle se trouve l’ensemble de la profession de la répartition pharmaceutique. Tout en continuant à assurer à 100 % la sécurité de nos collaborateurs, la priorité est donc de retrouver un niveau d’activité équivalent à celui d’avant la crise. Ces prochains mois, nous serons naturellement aux côtés de nos clients pour les assister et les accompagner tout au long de la reprise leur activité.


Durant cette crise sanitaire exceptionnelle, Alliance Healthcare, comme tous les acteurs experts de la distribution pharmaceutique, aura démontré toute sa valeur ajoutée en termes de sécurité d’approvisionnement des médicaments et des moyens de protection, de continuité de service, de proximité avec les professionnels de santé et d’adaptation aux consignes et demandes des autorités de santé. Cette crise aura, s’il fallait encore le démontrer, mis en exergue toute l’efficacité et le caractère essentiel de la répartition pharmaceutique saluée par les pharmaciens et par les autorités de santé. Pour garantir la continuité des missions de service public au-delà de cette période de crise, il est primordial que l’État mette en place une aide d’urgence pour soutenir les répartiteurs pharmaceutiques et lance enfin une refonte du mode de rémunération de la profession.

A_2
Stef

Marc Vettard, directeur général délégué du groupe Stef :

Depuis le début de la crise sanitaire, nos collaborateurs se sont entièrement mobilisés en première ligne pour servir nos clients et nos concitoyens. Avec comme unique objectif d’assurer la continuité de service habituelle, nous avons mis en place, dans tous nos pays d’implantation, des plans de continuité spécifiques tout en assurant la protection de nos salariés.


Il n’en demeure pas moins que le modèle économique du transport et de la logistique alimentaire n’est pas suffisamment armé pour faire face à une dérégulation si brutale des flux. Si nous avons honoré notre mission, cela s’est fait au prix de lourds impacts économiques pour notre groupe et, comme on peut l’imaginer pour la totalité du secteur.


Cette période inédite a placé les acteurs de la chaîne alimentaire sur le devant de la scène du fait de leur mission d’opérateur de services essentiels. Cette expérience nous aura également montré l’impérieuse nécessité d’une approche coordonnée de la part de tous les acteurs de la chaîne, de leurs représentations professionnelles et des pouvoirs publics. Cette épreuve va nous donner l’occasion de nous remettre en question, de faire évoluer nos modèles, puisque nous avons vu se confirmer et s’intensifier les tendances de consommation déjà présentes auparavant.


En tant qu’acteur de la chaîne alimentaire, nous pensons qu’il est désormais opportun de rebâtir un écosystème plus vertueux, plus solidaire, au cœur d’un pacte vert ambitieux. C’est un immense défi qui demandera un effort de la part de tous. Chez Stef, nous sommes convaincus qu’une nouvelle ère peut s’ouvrir.

 

 

 

Eric Hémar, président d’ID Logistics :

Au 11 mai 2020, l’ensemble des sites ID Logistics ont repris leur activité dans un cadre sanitaire sécurisé avec application du guide de bonnes pratiques internes. L’enjeu aujourd’hui est de :
- À court terme, accompagner les clients dans leur redémarrage ou de retour à des volumes plus normalisés
- Inscrire les bonnes pratiques sanitaires dans la durée afin que la vigilance reste de mise jusqu’à la fin de la crise
- Le moment venu, tirer les enseignements de la crise en terme d’amélioration d’organisation, de process et de flexibilité
- Enfin, continuer à accentuer notre stratégie vers la logistique e-commerce que ce soit sous une forme multi-formats ou pure player.

BUZZ LOG
“Nous voyons aujourd’hui notre activité comme une mission solidaire et nationale et faisons tout notre possible pour l'accomplir.”
— Star Service
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine