Accueil / Actualités / Prestataires / Alliance Healthcare, à l'heure du Covid-19

Prestataires

Alliance Healthcare, à l'heure du Covid-19

03.04.2020 • 09h00
|
A_1

Alliance Healthcare

Afin de répondre à la crise sanitaire du Covid-19, les acteurs de la supply chain se mobilisent. Tout au long de cette période complexe, Voxlog leur donnera la parole afin de mettre en lumière la façon dont leurs organisations et équipes doivent s'adapter. Guillaume Renard, directeur opérations et supply chain chez Alliance Healthcare Group France et Sébastien Drouillet, directeur général d'Alloga France, font le point sur la situation chez le spécialiste de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits de santé et de services.

Quels impacts observez-vous sur votre activité suite à la crise sanitaire du Covid-19 ?

Guillaume Renard : Nous continuons de fournir un niveau de service élevé et constant et de livrer nos pharmaciens-clients deux fois par jour.

Sébastien Drouillet : Dans cette période particulière, nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients laboratoires pour assurer l’expédition de commandes importantes vers les répartiteurs pharmaceutiques et les pharmaciens.


À partir de quand et de quelle manière avez-vous commencé à réajuster votre organisation face à cette crise ?

GR : Dès le 16 mars, nous avons déployé nos plans de back up ou d’augmentation de nos capacités de production en fonction des sites et des besoins. Ceci avec le support de nos forces commerciales et tertiaires, voire avec l’ajout d’intérimaires.

SD : Nous avons ouvert une cellule de crise début mars. Nous avons été capables, avec la modulation du temps de travail, la flexibilité des heures supplémentaires et des forces intérimaires de gérer le pic d’activité du début de mois et de confinement.


De quelle manière les organisations logistiques d’Alliance Healthcare Répartition et d'Alloga France se sont-elles adaptées ?

GR : Chez Alliance Healthcare Répartition, nous avons mis en place un plan de continuité d’activité ce qui nous permet de maintenir notre service aux officines.

SD : Chez Alloga, nous n’avons pas eu à l’adapter car l’organisation mise en place actuellement nous a permis de faire face à la crise. Nous avons travaillé sur la priorisation des projets pour répondre à des demandes court terme.


Quelles mesures d’hygiène et de sécurité avez-vous mis en place au sein de vos organisations ?

GR : Nous avons mis en place des protocoles et des méthodes de travail rigoureux pour nous protéger tous, nous assurer que nous restons tous en forme et en bonne santé et maintenir la continuité des activités. Cela passe notamment par  des protocoles d'hygiène, de santé et de sécurité stricts auxquels tous les salariés de toutes les fonctions doivent se conformer et qui garantissent leur sécurité, leur santé et réduisent le risque de propagation de l'infection. Cela se traduit également par un protocole très détaillé spécifique aux chauffeurs-livreurs, avec une liste de contrôle étape par étape mais aussi des conseils fréquemment mis à jour, communiqués à tous les salariés, avec des canaux de communication dédiés pour les aider. Conformément aux orientations du gouvernement, nous avons réalisé une planification complète et détaillée des scénarios à effectuer selon les absences et l’indisponibilité des salariés (tant au niveau des postes administratifs que des opérations).

SD : Nous avons mis en place le télétravail quand cela était possible ; deux équipes, une du matin et une de l’après-midi afin d’éviter trop de personnel dans les entrepôts et garantir les distanciations sociales. Nous avons d'autre part adapté les heures de départ et d’arrivée afin que les équipes matin/soir ne se croisent pas, augmenté la fréquence du nettoyage des locaux et mis à disposition des gels hydroalcooliques, des gants et des masques uniquement pour les personnes ayant un lien avec l’extérieur, c’est-à-dire le personnel de la réception et de l’expédition.

 

Quelle est votre vision à court et moyen terme ?

GR : Il est difficile de prédire quoique ce soit. Ce qui est clair, c'est que nous mettrons en place l’organisation adéquate pour continuer notre activité et apporter la qualité de service habituelle, notamment, si besoin, grâce à l’aide de personnels volontaires qui occupent d’autres fonctions.
SD : Nous avons une vision très faible car, à date, nous ne connaissons pas les nouvelles mesures qui vont être prises dans les prochains jours et l’impact que cela aura sur les pharmacies et autres partenaires.

 

> Retrouvez les autres témoignages d'acteurs de la supply chain et de la distribution publiés par Voxlog depuis le début de la crise

A_2
Guillaume Renard (à gauche), Sébastien Drouillet (à droite)
BUZZ LOG
“Nos clients ayant pris de l’avance en termes de digitalisation – avec des tours de contrôle, des tableaux de bord et des outils de pilotage performants – étaient clairement mieux placés pour gérer leur activité pendant la crise”
— Nicolas Bouvet, managing director chez Accenture
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine