Accueil / Actualités / Mobilités / Urby est désormais présente dans 17 métropoles en France

Mobilités

Urby est désormais présente dans 17 métropoles en France

03.09.2020 • 15h00
|
A_1

Urby

La filiale du Groupe La Poste élargit son spectre géographique, réalisant désormais ses prestations de logistique urbaine en véhicules à faibles émissions dans six nouvelles villes, portant à 17 le nombre de métropoles couvertes.

Urby est désormais présente dans 17 métropoles. La filiale du groupe La Poste et de la Banque des Territoires, spécialisée dans la logistique du premier et dernier kilomètre qui était déjà présente dans onze villes (Aix-Marseille, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grand Paris, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nice, Rouen, Toulouse) a ajouté six nouvelles à son panel : Rennes, Strasbourg, Lille, Orléans, Tours et Nancy. Des centres urbains où Urby propose des services de livraison urbaine et d’enlèvement de marchandises, de stockage et de collecte de déchets et d’emballages à destination des enseignes de distribution, commerçants, artisans, grossistes, collectivités, centres commerciaux et organisateurs de salons. Le tout réalisé avec des véhicules à faibles émissions (électriques, au GNV, vélos cargo…), et en s'appuyant sur deux types de structures : des centres de mutualisation de 2 000 à 4 000 m² situés en périphérie des villes, et des Établissements de logistique urbaine (ELU) de 200 à 400 m² en centre-ville.« Nous pensons que le futur de la livraison sera écologique. Nous allons investir dans une flotte à faibles émissions : GNV/Bio, GNV, bientôt hydrogène. Nous croyons également à une véritable circularité des produits : si un véhicule vient livrer en cœur de ville, il ne doit pas en ressortir à vide mais avec des produits à recycler (anciens appareils, emballages, palettes…) », commente Frédéric Delaval, président d'Urby.

Des emplacements stratégiques

Pour ces six nouvelles villes, Urby a donc pris possession d'infrastructures logistiques stratégiquement placées. À Rennes, la filiale s'est installée sur une plateforme de 2 200 m² à Vern-sur-Seiche, à 9 km du centre-ville, ainsi que dans un entrepôt de 250 m² en hyper-centre. Pour Strasbourg, l'exeprt de la logistique urbaine s'est positionné au cœur de l’Eurométropole, dans la zone industrielle de la Plaine de Bouchers où il occupe une plateforme de 2 300 m² à moins de 4 km de l’hyper-centre. C'est à partir d'un bâtiment de 2 700 m² du Centre de mutualisation et de distribution urbaine (CMDU) de la CCI du port fluvial qu'Urby intervient à Lille, tandis qu'à Orléans et Tours, il dispose de deux centres de mutualisation. L'un, de 1 820 m², situé au sein du parc d’activité de la commune d’Ingré, le second de 1 490 m² à Saint-Pierre des Corps, tous deux à moins de 5 km du centre-ville. Enfin, à Nancy, la société occupe un entrepôt de 1 400 m² au sein du Dynapôle à Ludres. Un développement préfigurant l'objectif d'Urby qui entend couvrir 10 % de la massification des flux des 22 métropoles françaises d'ici cinq ans.

BUZZ LOG
“Les constats qui ont été faits sur la nécessité de redynamiser à moyen terme l’industrie en France ne seront rendus possibles que si l’on a fixé le maillon transport et logistique comme un partenaire stratégique”
— Alexis Degouy, délégué général d’Union TLF
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine