Accueil / Actualités / Immobilier / La demande de surfaces logistiques en croissance selon JLL

Immobilier

La demande de surfaces logistiques en croissance selon JLL

13.09.2021 • 13h55
|
A_1

JLL | Olivier Durif, directeur France - Leasing supply chain logistics solutions chez JLL

JLL dévoile une étude sur la tendance de l'immobilier logistique au niveau mondial : une augmentation de la demande en surfaces logistiques est attendue, tandis que l'enjeu autour de la question environnementale s'intensifie pour un secteur sous pression face à l'offre limitée de terrains.

JLL, société de conseil en immobilier d'entreprise, prévoit une hausse mondiale de la demande en surfaces logistiques sur les trois prochaines années. Dans une étude intitulée L’avenir de l'immobilier logistique mondial, et réalisée auprès de 720 spécialistes de la logistique répartis dans 43 pays à travers le monde, 74 % des interrogés affirment en effet s'attendre à cette hausse. Si l'e-commerce a déjà enregistré une très forte croissance l'année dernière eu égard à la crise sanitaire, cette hausse devrait se poursuivre d'après 71 % des sondés avec la demande en surfaces logistiques. Une demande importante d’entrepôts et de centres de distribution est prévue dans les secteurs de la livraison de colis, de l’externalisation logistique, de la santé et des « life sciences » ainsi que de la construction et des matériaux.  Au niveau mondial, les bâtiments de 10 000 à 50 000 m² devraient être les plus recherchés. 39 % des personnes interrogées observent par ailleurs une hausse des requêtes pour les bâtiments de moins de 5 000 m² (50 % en Allemagne). Enfin, 40 % des Européens sondés estiment que des centres plus petits conviendront à la logistique urbaine sur leur continent.


Un secteur sous pression

D'après l'enquête de JLL,  les enjeux environnementaux conduisent le secteur à être « sous pression » : « Le développement durable est désormais un facteur clé de décision pour les entreprises et nous allons assister à une demande croissante de bâtiments logistiques durables. Par conséquent, les bâtiments qui ne répondant pas aux nouvelles attentes d'un point de vue environnemental perdront de leur liquidité sur les marchés utilisateurs et investisseurs. En outre, de plus en plus d'entreprises adoptent une approche plus large de la durabilité, avec le bien-être et les enjeux sociétaux en tête des priorités », observe Patrick Remords, directeur Supply chain & Logistics solutions. Les acteurs du secteur se focalise ainsi sur l'efficacité énergétique, 73 % des interrogés indiquant qu'il s'agit de leur principale priorité.
Enfin, si la demande en surfaces logistiques devrait augmenter dans les trois ans, l'offre en terrains reste limitée, ce qui provoque une certaine inquiétude chez les personnes interrogées. Pour 65 % d'entre-elles, il s'agit de la contrainte la plus importante, bien plus que la pénurie de mains-d'œuvre.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine