Accueil / Actualités / Transversal / Evolis Symop : la naissance d'une nouvelle organisation professionnelle

Transversal

Evolis Symop : la naissance d'une nouvelle organisation professionnelle

11.01.2022 • 15h04
|
A_1

Evolis Symop

Désireux de créer un collectif fédérant tous les acteurs issus du secteur des biens d'équipement et des moyens de production, Evolis et Symop annoncent leur rapprochement. L'ambition de la nouvelle organisation professionnelle : jouir d'une meilleure représentativité.

Née en 2019 de la fusion entre Cisma et Profluid, l'organisation dédiée aux biens d'équipement mécanique, Evolis évolue encore pour fonder une nouvelle structure professionnelle avec Symop, le syndicat des machines et technologies de production. Depuis le 1er janvier 2022, le président d'Evolis, Jean-Claude Fayat, président du groupe éponyme, occupe le même poste dans la nouvelle organisation tandis que le président du Symop, Fabien Vincentz, président de Marposs France, a pris poste de premier vice-président. 

 

Devenir une organisation professionnelle industrielle de premier plan

Evolis Symop fait ainsi se rejoindre les fournisseurs de biens d’équipement et de moyens de production à destination de toutes les filières industrielles. Son objectif : « devenir une organisation professionnelle industrielle de premier plan, active pour défendre l’industrie et ses métiers, en France », expliquent-elles dans un communiqué commun les deux entités. Avec ce rapprochement, Evolis et Symop entendent construire un collectif représentatif sur l'ensemble des métiers. Le tout dans une volonté de modernisation, de compétitivité et d'efficacité renforcées que ce soit au niveau de la productivité ou des démarches environnementales. Evolis Symop compte s'appuyer sur cette nouvelle représentativité auprès de l'ensemble des métiers pour être force de propositions auprès de ses clients industriels, des parties prenantes, décideurs publics, médias, grands donneurs d’ordres et autres organisations industrielles. Membre de la Fim (Fédération des industries mécaniques), Evolis Symop est par ailleurs membre fondateur du nouveau contrat stratégique de filière Solutions Industrie du Futur (S-I-F) porté par l’AIF (Allianec Industrie du futur).

 

600 entreprises adhérentes

« L’attractivité de l’industrie, la formation, la réglementation, la normalisation, la digitalisation, l’investissement productif, la modernisation du tissu industriel français sont des sujets prioritaires pour tous nos adhérents qui jouent un rôle de premier plan dans la modernisation et la compétitivité de tous les secteurs industriels. Nous souhaitons également monter en puissance sur les enjeux de la réglementation européenne qui sont vitaux pour nos entreprises.  Pour cela, il est nécessaire de se rassembler pour atteindre une taille critique à l’image de nos voisins européens », détaille Evolis Symop. Au total, le nouveau collectif réunit 600 entreprises adhérentes, 82 000 salariés qui réalisent près de 19 milliards d'euros de chiffre d’affaires, dont 65 % à l’export. Pour renforcer la proximité avec les jeunes entrepreneurs, l'organisation professionnelle s'est d'autre part dotée d’une nouvelle plateforme digitale collaborative afin d'offrir des opportunités de business et d’échanges entre adhérents.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine