media supply chain
et logistique

Prestataires

Gefco se sépare de son actionnaire majoritaire Chemins de Fer Russes

Face à la guerre en Ukraine, Gefco se sépare de son actionnaire majoritaire, Chemins de Fer Russes, en rachetant la totalité de ses parts détenues.

Publié le 1 avril 2022 - 13h15
A_1

Gefco

La semaine dernière, Gefco déclarait dans les lignes des Échos sa volonté de se séparer de son actionnaire majoritaire Chemins de Fer Russes (RDZ), dans un contexte de guerre en Ukraine. C'est désormais chose faite, Gefco ayant racheté la totalité des actions détenues par RDZ, soit 75 % des parts. RDZ était l'actionnaire majoritaire de l'entreprise depuis décembre 2012.

 

Une décision prise face à une difficulté de conduite des affaires au quotidien

Dans un communiqué, le prestataire explique les raisons de cette décision : « Depuis le début de la guerre en Ukraine, l'actionnaire majoritaire de Gefco a été placé sous sanctions par les autorités américaines, européennes et britanniques. Toutes ces autorités s'accordent à dire que ces sanctions ne devraient pas avoir d'impact sur Gefco, qui est une société indépendante enregistrée en France. Malgré cette clarification, la conduite de nos affaires quotidiennes, avec nos clients et partenaires commerciaux du monde entier, est devenue extrêmement difficile en raison de la structure de notre actionnariat ». Face à cette situation, Gefco a donc pris la décision, en accord de son conseil de surveillance, de racheter elle-même les 75 % de ses parts actuellement détenues par les Chemins de Fer Russes. Cette transaction sera réalisée le 11 avril.

 

Un choix qui, selon Gefco, « [le] libèrera de toutes interprétations liées aux sanctions et [lui] permettra d’accélérer [ses] opérations avec [ses] clients et partenaires ». Plus de détails seront donnés sur l'évolution de la structure actionnariale de l'entreprise dans les prochains jours.

à lire aussi